Wenger est prêt à relancer Mexès à Arsenal !

En délicatesse du côté du , le défenseur français, , 30 ans, ne devrait pas faire de vieux os en Lombardie. Un départ cet hiver est même évoqué. Et le manager d', , se verrait bien l'accueillir rapporte Il Corriere dello Sport.

Philippe Mexès

Philippe Mexès ne fait plus l'unanimité à Milan


Depuis plusieurs mois, Philippe Mexès vit des heures difficiles, aussi bien avec son club, le Milan AC, qu'en sélection. Décevant avec les Bleus lors du dernier Euro en et en Pologne, le défenseur central, âgé de 30 ans, fait régulièrement l'objet de vives critiques en Italie. Aligné à 6 reprises en par son entraîneur, , l'ancien pilier de l'AS Rome se montre lent même si ce dernier n'est pas épargné par les petits pépins physiques. Un temps annoncé, cet été, du côté de la (OM), le natif de , qui compte 29 sélections en équipe de France, pourrait saisir, dès cet hiver, la main tendue par la pour le sortir du marasme milanais. Annoncé plus que jamais sur le départ par les médias italiens, Mexès pourrait rejoindre d'autres internationaux tricolores, tels qu', et du côté d'Arsenal relaye le quotidien transalpin, Il Corriere dello Sport et le site TMW.

Un joueur d'expérience... à moindre frais !


Qui veut encore de Philippe Mexès ? Discrédité en France, l'ancien joueur de l'AJ plaît à un Alsacien : Arsène Wenger. Désireux de renforcer son secteur défensif avec un ou plusieurs joueurs d'expérience, Wenger verrait d'un bon oeil l'arrivée de Mexès, 30 ans. D'autant plus que le joueur, arrivé gratuitement au Milan AC à l'été 2011, ne devrait pas être trop gourmand. Outre cette aubaine financière, c'est bien la politique de recrutement envisagée par le Milan AC qui pourrait pousser le Blondinet dans les bras des Gunners. Pour partager du temps sur le banc avec l'ancien lyonnais ou pour faire de l'ombre à Laurent Koscielny ? Voilà une question à laquelle Arsène Wenger doit encore réfléchir... avant de passer à l'action.
Article précédent Norwich : un oeil sur C... Article suivant Arsenal : Wenger a fail...