Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • PSG, Paris
    PSG, Paris

    Grgory Van der Wiel
    Grégory Van der Wiel

    Ligue des Champions
    Ligue des Champions

Van der Wiel, une vraie énigme au PSG

L'été dernier, les dirigeants du n'ont pas hésité à miser 6 millions d'euros afin de recruter un nouveau latéral droit susceptible de concurrencer . Au final, ils ont recruté Gregory van der Wiel. Depuis son arrivée, le Néerlandais n'arrive pas à s'imposer dans la capitale.

Gregory van der Wiel

Une adaptation difficile. De toute évidence, Gregory van der Wiel a encore du mal à trouver sa place au sein du vestiaire parisien. Il faut dire que la barrière de la langue ne facilite pas ses relations avec les autres joueurs du PSG. "J'essaye de me rapprocher un peu de chacun, de comprendre la langue, de parler un peu. Ce n'est pas facile car j'ai joué toute ma vie à l'Ajax et c'est la première fois que je quitte Amsterdam, a tenu à rappeler l'international batave d'après Le Parisien. Je dois m'habituer à un nouveau pays, à un nouveau club mais aussi à une nouvelle façon de jouer. Ces premiers mois constituent une période d'adaptation." Sur le plan sportif à proprement parler, l'ancien latéral droit de l'Ajax a expliqué qu'il se sent "bien" et qu'il est "en forme".

En dépit de ces aspects positifs, le défenseur peine à trouver ses marques dans le schéma tactique mis en place par l'entraîneur . "On évolue dans un système différent de celui de l'Ajax où les positions étaient beaucoup plus figées. Comme en équipe nationale d'ailleurs. Ici, j'ai besoin de me positionner différemment, c'est plus basé sur l'anticipation. Automatiquement, ça prend du temps pour atteindre le top niveau." Ajoutez à cela que Gregory van der Wiel considère que la n'a rien à voir avec l'Eredivisie (D1 batave). "Le niveau est meilleur en France et le championnat est plus physique. Chaque match est difficile et même les équipes du bas de tableau peuvent développer un bon football." Au sujet des résultats sportifs décevants du PSG en Ligue 1 dernièrement (1 nul, 2 défaites), Gregory van der Wiel n'a "pas d'explications" à fournir.

Il pense que lui et ses coéquipiers vont finir par rebondir. "Dans une saison, il y a toujours ce type de passage à vide où les résultats sont moins bons, où vous manquez de chance..." Ce mercredi soir, les Parisiens vont avoir l'occasion de se réconcilier avec une partie de leurs supporters. En effet, l'écurie francilienne va affronter le Dynamo Kiev (Ukraine) en (5e journée de la phase de poules). Gregory van der Wiel pense que ce rendez-vous est crucial, tout comme d'ailleurs Carlo Ancelotti et Nenê, pour la suite des évènements. "C'est un match important pour la qualification mais aussi pour l'ambiance dans l'équipe. Pour ces deux raisons, nous avons absolument besoin d'une victoire. Ce sera aussi un match difficile à cause de la météo, de l'horaire tardif. Mais c'est le football. On ne joue pas toujours dans des conditions idéales." Gregory van der Wiel le sait, il doit impérativement hausser son niveau de jeu et s'imposer à . Dans le cas contraire, son passage en France s'apparentera à un échec cuisant.


Article lu 3941 fois Rédigé 21 novembre 2012 à 10h19 par Vincent Bogard

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • Répondre

    Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Commenter avec Disqus