Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • Real Madrid
    Real Madrid

    Manchester City
    Manchester City

    Roberto Mancini
    Roberto Mancini

    Ligue des Champions
    Ligue des Champions

City jouera gros à plus d'un titre contre le Real

Pendant l'été 2008, le Cheikh Mansour et ses collaborateurs issus des Émirats arabes unis avaient racheté le club de . En un peu plus de quatre ans, ils ont déboursé des sommes d'argent stratosphériques... pour un bilan mitigé.

Cheikh Mansour

L'objectif numéro un n'est pas atteint. En prenant les commandes du club mancunien, le Cheikh Mansour avait fixé un challenge : gagner la le plus rapidement possible. Pour le moment, force est de constater que les Citizens courent toujours après un sacre suprême à l'échelle européenne. Certes ils ont gagné un titre de champion d'Angleterre, une et un Community Shield mais en parallèle leur bilan est décevant en C1. Au cours du dernier exercice, le manager n'avait pas réussi à qualifier son équipe pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Parachutés dans un Groupe A solide (, et ), les pensionnaires de l'Etihad Stadium avaient échoué pour un petit point (3e place).

Pour justifier cet échec sportif, l'Italien avait pointé du doigt " le manque d'expérience de ses joueurs " avant de promettre que cette leçon servirait en vue " des éditions suivantes). Visiblement, ses joueurs n'ont pas retenu leurs erreurs du passé. Pire encore, ils sont au fond du trou dans le Groupe D (4e place) composé du , du et de l' avec seulement 2 petits points au compteur. En cas de match nul ou de revers contre les Merengue ce mercredi soir, les Citizens pourront une nouvelle fois faire une croix sur les 8es de finale de la C1. Cas échéant, le Cheikh Mansour pourrait écarter Roberto Mancini et s'appuyer sur un autre technicien (Guardiola, Benitez...) capable de ramener " la coupe aux grandes oreilles " à Manchester.

On dit souvent que l'argent ne fait pas le bonheur. En matière de football, cet adage peut s'appliquer sans problèmes... En effet au cours des cinq dernières saisons, Manchester City a dépensé pas moins de 650 millions d'euros (!) afin de se renforcer. Même si des joueurs brillants sont arrivés au fil des années (Agüero, Nasri, Balotelli, Tevez, Silva, et consorts), force est de constater que l'écurie tarde à franchir un cap sur la scène continentale. Les matches à venir face au Real Madrid (ce mercredi soir) et au Borussia Dortmund (le 4 décembre) s'apparentent à deux échéances cruciales. Après ces évènements, on saura si la stratégie du Cheikh Mansour de dépenser à tout va peut être payante. Pour l'heure, cela n'en prend pas le chemin...


Article lu 3972 fois Rédigé 21 novembre 2012 à 15h43 par Vincent Bogard

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • Répondre

    Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Commenter avec Facebook