Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • OM, Marseille
    OM, Marseille

    Europa League
    Europa League

    Florian Raspentino
    Florian Raspentino

Raspentino commence à perdre patience

Cantonné au banc de touche depuis son arrivée à l'OM cet été, devrait être titularisé par pour la réception de Fenerbahçe, jeudi, lors de la 5e journée de l'. Après avoir vu son entraîneur lui préférer l'improbable amateur à , l'ancien Nantais va devoir prouver qu'il mérite mieux que son statut actuel.

Florian Raspentino

"Je sais que je suis arrivé à l'OM pour être remplaçant et que je suis ici pour apprendre. Mais si je ne rentre pas là, je rentre quand, coach ?" Cette phrase, lourde de sens, Florian Raspentino l'aurait lancé à Elie Baup à l'issue de la défaite de l'OM à Bordeaux, dimanche dernier en championnat (1-0) à en croire RMC. Privé d'André-Pierre Gignac et Loïc Rémy, blessés, mais également de Jordan Ayewn, suspendu, l'entraîneur marseillais avait préféré faire rentrer le jeune et surtout Fabrice Apruzesse, amateur de 27 ans, pour tenter de faire la différence en fin de rencontre. Un cruel désaveu pour l'ancien Nantais, resté une fois de plus sur le banc de touche. Une habitude pour celui que avait rebaptisé "Papatino" en début de saison. Apparu à seulement cinq reprises en championnat, à chaque fois en tant que remplaçant, pour un temps de jeu famélique de 28 minutes, auxquelles on peut rajouter 7 minutes en contre le , l'attaquant ronge son frein.

Une situation qui l'a poussé à s'interroger ouvertement sur son avenir au club et à évoquer dernièrement la possibilité d'un prêt au mercato d'hiver. "Au mois de janvier, on verra si le coach compte sur moi ou pas. Puis je prendrai une décision derrière. Un prêt ? Si je n'ai pas de temps de jeu, je pense que ce sera la meilleure solution, oui", a-t-il expliqué dans les colonnes du 10 Sport. Une hypothèse rapidement balayée par Elie Baup. "Progressivement, il jouera, on est en manque d'attaquants actuellement et on n'a pas besoin de se démunir", avait répliqué le technicien sur les ondes de RMC quand il a été interrogé sur un possible prêt de son joueur. Après le match contre Bordeaux, les deux hommes se seraient expliqués, à en croire les informations de RMC. Baup lui aurait justifié son choix de le laisser sur le banc, tout en lui assurant du temps de jeu pour la réception de Fenerbahçe, ce jeudi, en Europa League.

Une compétition dont il a déjà disputé 115 minutes de jeu, avec notamment une titularisation devant Limassol (5-1), le 4 octobre dernier. Un sacré bol d'air. Voulant repartir de l'avant et gagner sa place, le principal intéressé a affiché sa volonté de "continuer à bosser, sans être rancunier". Interrogé en conférence de presse à ce sujet, l'entraîneur marseillais est revenu sur le cas de Raspentino. "La spécificité à Bordeaux voulait que l'on mette des attaquants de pointe pour avoir de la profondeur. Florian est plus un joueur de côté et de construction de jeu, a-t-il expliqué, évoquant la probable titularisation de son attaquant devant Fenerbahçe. Je compte sur lui, il a débuté contre Limassol. Il a quelques difficultés à entrer en cours de jeu mais il me tarde de le revoir débuter un match et pourquoi pas jeudi." Toujours privé de Gignac et Rémy, mais également de Valbuena, également forfait, Baup pourrait lancer Raspentino sur le flanc droit de l'attaque marseillaise. Un chance à saisir pour le minot, qui a toujours affiché son envie de réussir dans son club de coeur depuis son arrivée cet été.


Article lu 1973 fois Rédigé 22 novembre 2012 à 08h52 par Sport.fr

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • ladinho, le 22/11 à 15h34

    En fait c'est "patatino" et non pas "papatino".. - Alerter le modrateur


Commenter avec Disqus