Guardiola a bien rembarré Abramovitch et Chelsea !

Avant de confier les clés de son équipe à au lendemain du limogeage de , le patron de , , avait formulé une belle offre à , que celui-ci a refusé affirme le quotidien ibérique Sport.

Pep Guardiola

Un contrat d'intérim pour Rafa Benitez ?


L'intronisation de l'Espagnol Rafael Benitez a pu en surprendre plus d'un. Et pour cause... Le technicien espagnol, débarqué mercredi après-midi à Londres, n'a plus dirigé une équipe depuis sa dernière expérience malheureuse à l', en 2010. A la recherche d'un banc depuis plusieurs mois, l'ancien coach des Reds a rapidement fait figure d'outsider du fait de sa disponibilité. Et à 72 heures du choc de contre le leader, , le board de Chelsea a dû agir vite et nommer un manager capable de redresser rapidement les résultats d'un équipe, en pleine déroute après le sévère revers essuyé sur la pelouse de la (0-3) en .

Au-delà de cet emballement, c'est bien la durée du bail signé par Rafael Benitez qui fait l'objet de toutes les attentions. En effet, le technicien madrilène s'est engagé jusque-là la fin de la saison avec les Blues. Soit un peu plus de 7 mois, une durée qui peut paraître bien courte pour créer une dynamique et une nouvelle philosophie de jeu. Pour pérenniser son club et lui offrir un jeu plus flamboyant, le propriétaires de Chelsea, Roman Abramovitch, avait un tout autre nom en tête : Pep Guardiola. Mais ce dernier n'est vraiment, mais vraiment pas dispo.

Guardiola a refusé un contrat en or


Impulsif et ambitieux, le Russe Roman Abramovitch aurait bien fait de l'ex-mentor du , Pep Guardiola, son nouveau manager pour les années à venir après le limogeage de l'Italien Roberto Di Matteo. Le journal espagnol Sport assure que le magnat russe s'est entretenu avec l'homme aux 14 titres sur 19 possibles avec les Blaugrana. Abramovitch avait aiguisé ses arguments, assurant un véritable pont d'or au Catalan. Mais ce dernier lui a adressé une fin de non recevoir, lui assurant ne voulant pas prendre de décision avant le mois de janvier ou février. Pep Guardiola profitant, depuis la fin du mois d'avril 2012, de sa famille et de ses proches du côté de New York. Dès lors, Abramovitch, prenant acte de ce choix, s'est rabattu sur Rafael Benitez en lui offrant un contrat d'une durée qui fait de lui un probable nouvel intérimaire. Avant que Guardiola n'accepte l'offre des Blues en juin prochain ? Pas sûr qu'à ce moment là, le Chelsea de ne soit le seul à privilégier l'option Guardiola.
Article précédent Chelsea : Mata salue l'... Article suivant Arsenal, Szczesny : "S'...

► Le zap foot de la semaine !


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼