L'OM sort frustré

L'Olympique de a été éliminé de l' après sa défaite à domicile face à Fenerbahçe (0-1). Archi-dominateurs, les Phocéens sont tombés sur la seule occasion stambouliote de la partie. Un résultat et une sanction très frustrante pour une équipe qui avait les moyens d'aller bien plus loin dans la compétition.

L'Olympique de Marseille est éliminé de l'Europa League. C'est désormais officiel. Alors que M'Gladbach à dominé Limassol (2-0), les Phocéens se sont inclinés à domicile face à Fenerbahçe (0-1). Une élimination très frustrante tant l'OM n'aura jamais dû perdre cette rencontre. Face aux Kuyt, Sow, les Marseillais ont outrageusement dominé, sans jamais trouver la faille. En l'absence de Remy, Gignac, Nkoulou, blessés ou encore de Kaboré et Cheyrou sur le banc, ne disposait que d'une équipe limitée et faisait avec les moyens du bord. Finalement, Marseille n'a pas à rougir, bien au contraire. Il doit toutefois se remettre en question.

Comme souvent, on regrettera le nombre d'occasions manquées par les Phocéens. Comme à Nice (2-2) ou contre M'gladbach (2-2), l'OM aurait dû gagner et sort de la pelouse terriblement frustré. A.Ayew (28e, 57e et 89e), J.Ayew (47e), Raspentino (52e), Amalfitano (58e), Barton (83e) et Fanni (90e +1) ont tous été en mesure d'égaliser. Mais lorsque Volkan ne réalisait pas la parade, le cadre se dérobait pour quelques centimètres. En manque total de réalisme, les attaquants marseillais s'en voudront sûrement, tant ils ont mis le feu dans la défense turque. Durant la rencontre, Fenerbahçe n'a quasiment jamais inquiété . Le club stambouliote n'a eu qu'une seule action chaude, sur un corner, Irtegun contrôlait le ballon de la poitrine et enchaînait avec un retourné acrobatique légèrement dévissé qui trompait Mandanda (0-1, 40e). Un scénario des plus cruels pour la formation olympienne. L'ultra-réalisme turc élimine l'Olympique de Marseille de l'Europa League.

Cette rencontre reflète totalement le parcours de l'OM cette saison. Les Phocéens dominent, manquent des occasions, se font contrer et sont frustrés. Jamais ils n'auraient dû perdre ce match. Et que dire de la double confrontation avec M'Glabach ' Marseille paye pour son inefficacité et sa fâcheuse manie de remettre l'équipe adverse dans le match en encaissant des buts évitables, contre le cours du jeu. Avec cette élimination précoce, ils pourront désormais se concentrer sur la et la . Un moindre mal au vu des limites de l'effectif d'Elie Baup. Mais il n'est pas encore temps de positiver. Ce soir, l'amertume et la frustration sont bien trop dures à contenir.

Etienne Andurand
Article précédent OM : Beauvue en vue cet... Article suivant OM, Baup : "Pour le fut...

Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼