Barton, confessions d'une première en Ligue 1

Présent dans le groupe phocéen pour la première fois dans une rencontre de championnat, a effectué ses débuts en , dimanche soir avec la réception de Lille (1-0). Au lendemain de cette partie, le milieu de terrain anglais a accordé une conférence de presse, une occasion en or d'évoquer ses premières minutes françaises.

Joey Barton

"C'est très difficile pour moi, j'ai joué tous les quinze jours en Ligue Europa, et là c'est la première fois que j'enchaine deux matches, mais je ne suis pas fatigué et si le coach me choisit, je suis prêt pour mercredi (contre , ndlr)." A peine Joey Barton, titularisé au milieu de terrain par Élie Baup au stade Vélodrome, a-t-il effectué ses débuts en Ligue 1 que le milieu de terrain anglais, prêté par les Queens Park Rangers jusqu'à la fin de la saison, pense déjà à la suite des hostilités. Remplacé à la 74e minute de jeu par , le footballeur de 30 ans s'est rapidement mis en évidence... après un tacle dangereux sur qui lui a valu un carton jaune. Interrogé à ce sujet, Joey Barton s'agace déjà des questions sur son agressivité : "C'est dommage que les médias anglais ne relayent que ma réputation de joueur engagé et agressif et pas de bon footballeur. C'est ce que je vais tenter de montrer en France : que je suis avant tout un bon joueur de football et pas qu'un gars qui fait des tacles. Je ne maitrise pas ce que disent les médias, mais moi ma priorité, c'est le jeu."

Conscient que cette étiquette de footballeur dur au mal lui colle à la peau, l'ancien joueur de n'entend pas prendre une plus grande responsabilité au sein du onze marseillais. "Je joue avec mon état d'esprit pour l'équipe, pour le collectif et je continue à m'intégrer jour après jour, a-t-il reconnu sur le site officiel du club. Je ne suis pas dans la position de leader, dans la mesure où il y a déjà des cadres dans l'équipe avec des grosses personnalités comme Mandanda, Cheyrou ou Valbuena. Ils sont tous au diapason, pour le collectif et pour le groupe avant tout." Malgré tout, Joey Barton a tenté de démontrer qu'il peut être essentiel aux yeux de son coach, question de polyvalence sur le terrain : "Je peux jouer un petit peu partout au milieu, mais ma position préférée reste la place de numéro 6 où je peux arrêter les attaques, récupérer le ballon et lancer en profondeur tous les attaquants. Ma qualité de passe peut faire des dégâts au niveau des équipes adverses."

Maintenant qu'il a pris acte du football développé dans le championnat de France, il est désormais bien placé pour juger de la différence de niveau entre la Ligue 1 et la . "La Premier League est un peu moins tactique, mais plus directe, ça va beaucoup d'un camp à l'autre avec des longues passes", a-t-il avoué, n'hésitant pas d'ailleurs à lâcher une critique sur la façon de jouer dans l'Hexagone. "La Ligue 1 est un peu plus défensive, et je ne comprends pas pourquoi certaines équipes n'hésitent pas à faire dix passes entre le milieu et la défense plutôt que jouer plus directement. En tant que spectateur, je préfère le jeu un peu plus direct, un peu plus spectaculaire, et c'est pour cela que la Premier League est la plus regardée dans le monde, car il y a beaucoup plus de buts et que ça va plus vite." Si l'Angleterre conserve pour lui un petit avantage, il espère bien démontrer sur le long terme qu'il a sa place en France avec l'OM.
Article précédent OL, Réveillère : "On au... Article suivant Raspentino pourrait qui...