Corentin Jean, la belle promesse de l'Aube

Lors du quart de finale de la entre Rennes et (2-1), un joueur s'est distingué du côté de l'ESTAC : . A seulement 17 ans, l'attaquant a profité de ce match afin d'inscrire son tout premier but chez les professionnels !

Corentin Jean

La panoplie du buteur complet. Corentin Jean a vraiment mordu à pleines dents dans son premier match officiel avec l'équipe première de Troyes contre Rennes jeudi soir ! Après une entame de match très difficile pour l'ESTAC, avec un but encaissé au bout de 8 minutes, les joueurs de l'Aube ont commencé à retrouver des couleurs au bout d'un quart d'heure. En l'espace de deux minutes (15e et 17e ), Corentin Jean s'est procuré deux très belles occasions de but. Même s'il a bien placé ses frappes, l'attaquant a manqué le coche à cause du gardien de but et du défenseur qui ont "sauvé les meubles" du côté breton. Plutôt que de se mettre à douter, l'international français U17 a persisté en multipliant les efforts.

A la 22e minute, il a fait un joli contrôle orienté avant d'expédier une frappe croisée chirurgicale du pied gauche dans les buts des Rouge et Noir. Plus discret en seconde période, le buteur de "poche" (1m70, 65kgs) a tout de même continué de peser sur l'arrière-garde des Rouge et Noir, n'hésitant pas à aller au duel aérien avec les rocs rennais ! A la 71e minute, il aurait même pu s'offrir un doublé. Bien lancé dans l'intervalle face au but, Corentin Jean a essayé de lober Benoît Costil grâce à une balle piquée. Malheureusement, le natif de Blois n'a pas bien effectué son geste et le portier a pu s'emparer du ballon. Voyant qu'il n'avait plus d'essence dans le moteur à la 86e minute, l'entraîneur du club de l'Aube a décidé de le remplacer par .

Un soutien sans faille


Du banc de touche, Corentin Jean a assisté à l'une des dernières offensives de Rennes qui a amené le but assassin de alors que la partie était quasiment terminée. Même s'il a du mal à digérer cette élimination, le footballeur très prometteur a reconnu qu'il n'est pas près d'oublier cette soirée au Stade de la Route de Lorient. "Je suis super content d'avoir marqué mon premier but. Il faut dire que mes coéquipiers et le staff ont su trouver le juste équilibre pour que je sois dans le bain sans me mettre trop de pression. Même pendant le match, ils ont su trouver les mots justes", a-t-il confié selon le site officiel de Troyes.

Par ailleurs, Corentin Jean a expliqué que ce qui l'a "le plus surpris" pour son premier match professionnel, c'est clairement "l'engagement physique". Il est vrai que le lutin troyen s'est souvent retrouvé au sol à la suite de contacts parfois très rugueux avec les Rouge et Noir. En dépit de cela, il s'est toujours relevé avant de repartir au combat. C'est le métier qui rentre pour Corentin Jean qui espère être encore plus efficace au cours des matches à venir. "Je me suis servi de ce qu'on m'a appris et de ce qu'on m'a dit. J'espère que les occasions que j'ai eues, la prochaine fois, je les mettrai au fond." Pour sa part l'entraîneur de Troyes, Jean-Marc Furlan, n'a pas caché qu'il est vraiment ravi de pouvoir s'appuyer sur un tel joyau.

Pour lui c'est sûr, Corentin Jean a un potentiel exceptionnel et il fera forcément parler de lui au cours des années à venir. "C'est du très lourd, très costaud, je vous l'annonce. Nous, on le voit depuis trois mois à l'entraînement... Ce qu'il fait à 17 ans n'est pas commun, et croyez-moi, j'en ai vu des joueurs." Le technicien a tout de même nuancé ses propos en soulignant de façon lucide qu'il "faut faire attention à ne pas le griller". A Rennes, une nouvelle étoile du football français s'est peut-être mise à briller. C'est tout ce qu'on souhaite à Corentin Jean !
Article précédent Troyes : la frustration... Article suivant Rennes : Féret et la cu...