Carroll-Torres, quand deux gros flops se croisent

En ouverture de la 15e journée de , accueillera West-Ham pour un derby à enjeux et où les deux attaquants vedettes, pour les Blues et pour les Hammers sont loin d'être des terreurs des surfaces en Angleterre. Lequel est le moins calamiteux des deux ? Eléments de réponse avant le choc de samedi (13h45).

Andy Carroll, un prêt qui n'arrange personne


Andy Carroll
La carrière d'Andy Carroll a basculé à l'hiver 2011. Alors prometteur attaquant de 21 ans évoluant à (11 buts en 19 matches de Premier League au début de la saison 2010-2011), Andy Carroll se fait repérer par , qui vient de se séparer de Fernando Torrès, vendu pour la bagatelle de 58 millions d'euros à Chelsea. Dès lors, dans le rang des Reds, le jeune et athlétique anglais (1,91m, 76kg) devient une option séduisante. Et pour ne pas laisser filer ce grand espoir du football britannique, le club de la Mersey a offert pas moins de 41 millions d'euros aux Magpies pour céder leur tout nouveau serial buteur. Elevé très (trop?) tôt au rang de crack, Carroll se perd complètement du côté d'Anfield, n'inscrivant que 6 buts en 44 matches de championnat. A la fin de la saison dernière, les fans des Reds sont unanimes : Carroll est le plus gros flop de l'histoire de leur club. Pour essayer de relancer ce joueur devenu indésirable, Liverpool a décidé de le prêter l'été dernier à la formation londonienne de West-Ham. Combatif mais maladroit, le natif de Gateshead est loin d'avoir conquis le coeur des supporters des Hammers, avec seulement 1 réalisation en 10 apparitions en Premier League cette saison. Mais quand est-il pour son prédécesseur chez les Reds, Fernando Torres ?

Où est passé El Niño ?




Le cap des 100 sélections franchi avec la Roja n'a pas changé grand chose pour Fernando Torres. Depuis la saison 2010-2011, l'avant-centre espagnol, âgé de 28 ans, n'est plus que l'ombre de lui-même sur les pelouses anglaises et européennes. Lors de son arrivée en 2007 à Liverpool, El Niño s'est fait adopter de suite par le peuple rouge avec, à l'issue de sa première saison, pas moins de 24 buts inscrits en 33 apparitions en Premier League. Débarqué à Chelsea à l'hiver 2011 pour pas moins de 58 millions d'euros, le chouchou d'Anfield est rapidement devenu la risée de Stamford Bridge. Lors de ses 6 premiers mois sous la tunique bleue de Chelsea, l'ancien buteur de l'Atlético de Madrid n'a trouvé le chemin des filets qu'à une seule reprises en 14 matches disputés en championnat. A la fin de sa première saison pleine avec les Blues (2011-2012), El Niño a porté, péniblement, son compteur à 11 unités en 49 rencontres disputées toutes compétitions confondues. Cette saison, l'ancienne idole des Reds repart sur le même rythme de croisière, avec 7 buts en 22 matches toutes compétitions confondues. Loin de faire l'unanimité, et malgré le montant astronomique de son transfert, les Blues multiplient les pistes pour lui faire concurrence, de à un retour de en passant par ...
Article précédent Chelsea : un attaquant ... Article suivant Match West Ham - Chelse...

► Le zap foot de la semaine !


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼