Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • OM, Marseille
    OM, Marseille

    ASSE, Saint-Etienne
    ASSE, Saint-Etienne

    Andr Ayew
    André Ayew

    Ligue 1
    Ligue 1

L'OM s'accroche au wagon de tête

L'Olympique de s'est imposé contre l'AS (1-0) en clôture de la 19e journée de , et également de l'année civile. Globalement dominé, l'OM s'est imposé, à l'expérience et au caractère grâce à un énorme coup de boule d'André Ayew. Au classement, Paris, Lyon et Marseille termine 2012 en tête. Les Verts reculent à la dixième place.

André Ayew

L'Olympique de Marseille va passer les fêtes de fin d'année en toute sérénité. A domicile, les Olympiens se sont imposés contre une belle équipe de Saint-Étienne (1-0) lors de la 19e journée de Ligue 1. L'OM restait sur deux débâcles au Vélodrome contre Lyon (1-4) et Lorient (0-3) et met donc fin à cette série en battant l'un des équipes les plus solides du championnat. Preuve de la qualité de l'équipe stéphanoise, c'est bien elle qui a dominé la majeure partie de la rencontre. Très bien organisés et beaucoup plus incisifs, les Verts rentreront dans le Forez avec d'énormes regrets. La réussite fuit les hommes de depuis désormais sept matches, incapables de marquer le moindre but depuis presque dix heures. Une disette parfaitement illustrée par les difficultés d'Aubameyang, le meilleur attaquant de Saint-Etienne. Le Gabonais n'est jamais parvenu à échapper à la vigilance d'une défense marseillaise absolument impeccable. Grâce à la solidité de son arrière-garde, et notamment d'une charnière Mendes-Nkoulou excellente, l'OM a su contenir les nombreux assauts foréziens.

Ayew forte tête


Mais Marseille n'a pas fait que défendre bien. Malgré de bonnes intentions, les attaquants phocéens ont eu les plus grandes peines du monde à s'approcher sérieusement du but de Ruffier. Sur un renversement de jeu rapide, Fanni centrait instantanément dans la surface. La défense des Verts en retard laissait A.Ayew s'élever et placer une puissante tête croisée dans le petit filet (1-0, 45e +1). Insolents de réalisme, les Phocéens trouvaient l'ouverture sur leur première occasion franche. La deuxième mi-temps était globalement verte dans les intentions mais totalement marseillaise pour ce qui est de l'efficacité défensive. a fait mouche en alignant Mendes dans l'axe, un peu moins en persistant avec Kaboré, toujours aussi dépassé. L'OM tient la cadence infernale du et de l'. Le "PLM" truste le podium. Saint-Étienne, qui pouvait s'emparer de la 1ère place il y a encore quatre journées, se retrouve dixième.


Article lu 1977 fois Rédigé 24 décembre 2012 à 08h11 par Sport.fr

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • Répondre

    Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Commenter avec Disqus