Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • OL, Lyon
    OL, Lyon

    PSG, Paris
    PSG, Paris

    OGCN, Nice
    OGCN, Nice

    ASSE, Saint-Etienne
    ASSE, Saint-Etienne

    Stade Rennais
    Stade Rennais

Un quinté gagnant de recrues en Ligue 1

Trêve oblige, l'heure est au bilan à l'issue de la phase aller du championnat de France de . Avant de connaître ceux qui n'ont pas marqué des points, Top mercato vous dévoile ceux dont le changement de club l'été dernier n'a pas affecté leur potentiel. Au contraire, les Ibrahimovic, Alessandrini, Malbranque, Hamouma et Cvitanich se sont affirmés.



(, 31 ans)


Arrivé dans la capitale en provenance de l'AC Milan pour 20 millions d'euros, Zlatan Ibrahimovic n'aura pas mis bien longtemps pour s'affirmer comme la star du PSG... et de la Ligue 1. Fort d'un pedigree que l'on ne présente plus, l'international suédois, meilleur buteur de la la saison dernière, a frappé très fort d'entrée avec un doublé salvateur contre Lorient (2-2). La suite, ce sont seize autres buts, parmi lesquels un doublé marquant à (2-2) et un triplé, son premier en Ligue 1, sur la pelouse de (4-0). Avec 18 réalisations en 19 journées, Zlatan Ibrahimovic, indiscutable meilleur buteur du championnat à mi-parcours, s'affirme, aux côtés de , et , comme l'une des pièces maîtresses de la formation de , en Ligue 1 et en C1. Seul hic à ce bilan flatteur, un carton rouge reçu contre Saint-Étienne après un coup de pied sur Stéphane Ruffier, un geste qui lui a valu deux matches de suspension. Deux rencontres sans succès pour le PSG.

(Rennes, 23 ans)


En signant un contrat de quatre ans avec le , Romain Alessandrini a amorcé un premier tournant important dans sa carrière. Après deux saisons abouties à Clermont en , le milieu de terrain français, qui s'est distingué en Auvergne comme l'un des meilleurs joueurs à l'étage inférieur, s'est décidé à rejoindre lors du dernier mercato estival l'une des valeurs sûres de l'élite. Ce n'était pas gagné d'avance, mais l'ancien pensionnaire du FC Gueugnon a convaincu rapidement Frédéric Antonetti de lui accorder une place de marque dans le onze breton. Avec sept buts et plusieurs passes décisives, le contrat est largement rempli pour le natif de Marseille, également décisif en avec trois buts en trois rencontres. Bien calé dans la première moitié du tableau après un début de saison délicat, Rennes lui doit une fière chandelle.

(, 32 ans)


Son arrivée à Gerland en aura surpris plus d'un. Pourtant, la signature du contrat d'un an de Steed Malbranque a été officialisée lors des derniers jours du mercato estival. Sans club depuis son départ précipité de Saint-Étienne, avec qui il n'aura joué que quelques minutes contre Marseille en août 2011, le milieu de terrain tricolore a donc accepté de revenir là où tout avait commencé pour lui. Entre 1997 et 2001, c'est bien sous les couleurs lyonnaises que l'ancien international Espoirs a effectué ses débuts professionnels. Onze ans après son départ et une triple expérience en (Fulham, , Sunderland), Steed Malbranque réussit aujourd'hui un come-back gagnant. Devenu un titulaire indiscutable aux yeux de Rémi Garde, il apporte au fil des semaines son expérience et sa technique au service d'une équipe rhodanienne rajeunie. Avec deux buts et six passes décisives, il se permet même d'être décisif dans la surface adverse et de soigner ses statistiques. Pour l'OL, c'est un pari réussi sur toute la ligne.

(, 25 ans)


Adieu le Stade Malherbe de Caen, bonjour l'AS Saint-Étienne. Après deux saisons globalement réussies en Basse-Normandie, Romain Hamouma a accepté l'été dernier de rejoindre le club du Forez, conséquence immédiate de la relégation en Ligue 2 de l'équipe malherbiste. Aujourd'hui, les dirigeants foréziens ne regrettent sûrement pas de lui avoir fait signer un bail de quatre années. Aligné dans l'entrejeu aux côtés de Jérémy Clément et , et souvent dans une position plus haute sur le terrain, le milieu de terrain offensif français, qui a la particularité d'avoir inscrit ses quatre buts en Ligue 1 dans le Chaudron, éclaire le jeu stéphanois par sa facilité balle au pied. Si l'ASSE, en dépit de récents résultats décevants, figure en bonne position dans le haut du classement, c'est en grande partie grâce à lui. Auteur d'un doublé à Sochaux en Coupe de la Ligue, Romain Hamouma fait partie, au même titre que Stéphane Ruffier ou , de ces joueurs dont ne peut pas se passer.

(, 28 ans)


Quelle ascension fulgurante pour l'attaquant argentin ! Début août, en offrant un contrat de trois ans à Dario Cvitanich, Nice se lançait dans un pari fou, celui de relancer un joueur barré à l' et méconnu du grand public. Aux Pays-Bas, le natif de Baradero n'a que trop rarement brillé, au point d'être prêté à deux reprises, d'abord au Mexique à Pachuca (2010) puis à Boca Juniors la saison dernière, où il retrouve des couleurs. N'empêche, la France ne connaît pas grand-chose de lui quand il foule pour la première une pelouse de Ligue 1, à le 2 septembre dernier (1-1). D'ailleurs, Dario Cvitanich met du temps pour s'acclimater, au point qu'il faut attendre la réception de pour le voir ouvrir son compteur dans l'Hexagone. Quelques semaines plus tard, le footballeur albiceleste fait partie des meilleurs buteurs du championnat avec dix réalisations. Contre Evian-Thonon-Gaillard (3-2), son doublé salvateur au stade du Ray a permis à la formation de de se relancer et de l'emporter. Va-t-il confirmer lors de la phase retour ? En attendant de le savoir, Nice est bien placé et Dario Cvitanich n'y est pas étranger.


Article lu 5018 fois Rédigé 25 décembre 2012 à 10h00 par Camille Fischbach

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • Répondre

    Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Commenter avec Disqus