Débat TM : Faut-il supprimer le mercato hivernal ?

Depuis déjà plusieurs années, le débat qui concerne la suppression, ou non du marché des transferts hivernal du mois de janvier revient sur la table dès qu'on approche des fêtes. Cette question n'a pas fini de faire jaser... Notre avis.

Le mercato hivernal

POUR : Clarifions les choses (Vincent Bogard)


Même si les périodes (été/hiver) dédiées aux marchés des transferts donnent lieu à des tonnes d'informations à suivre au quotidien, force est de constater que le mercato hivernal doit être supprimé ou réformé. En effet, les clubs recrutent souvent des "seconds couteaux" qui vont disputer seulement quelques matches ou alors se contenter de cirer le banc pendant la seconde partie de la saison. Rares sont les écuries qui ont fait des très bonnes affaires pendant le mois de janvier. et qui avaient par exemple recruté (prêté toute la saison à West Ham) et , ces dernières années, contre des sommes folles déchantent étant donné que ces deux joueurs n'ont jamais vraiment su prendre leurs marques. Par ailleurs, cette période incite souvent des footballeurs qui ont brillé pendant la première moitié de la saison à entamer un bras de fer afin d'obtenir un bon de sortie. Enfin, pensons aux supporters qui voient défiler des joueurs sans cesse lors d'une saison et qui, parfois, n'y comprennent plus grand chose. En temps de crise, ce mercato hivernal n'a plus vraiment sa place sur la planète foot...

CONTRE : Une période d'ajustements (Jérémy Vial)


Au-delà du fait d'alimenter les gazettes, le marché hivernal des transferts est crucial et même vital pour certains clubs en difficulté. Il permet d'apporter quelques touches, souvent sous forme de prêts, qui peuvent s'avérer astucieuses dans l'optique d'un maintien ou même d'une place européenne en championnat. Pour les plus fortunés, cette fenêtre du mercato peut, dans certains cas, permettre d'attirer des joueurs de grands talents, tels que le Brésilien au Saint-Germain. De plus, cette période de transferts permet, à des joueurs en perdition ou en manque de temps de jeu, de rebondir et ne pas être contraints et forcés de ronger, six mois de plus, leur frein sur le banc des remplaçants. Ainsi, des joueurs comme Kaká au ou encore à pourraient retrouver un nouvel élan dans leur carrière et faire, du même coup, le bonheur d'une bonne douzaine de clubs à travers l'Europe et le monde. Enfin, il permet à certaines formations de se libérer de quelques investissements infructueux, à l'instar de , qui vient de quitter la , quatre mois seulement après son arrivée, pour le club brésilien de Sao Paulo.
Article précédent Joyeux Noël à tous sur ... Article suivant Bonne année 2013... et ...

► Le zap foot de la semaine !


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼