Mourinho déblaye le terrain pour son futur

La situation de à Madrid est très délicate. Distancé en (3e place, 16 points de retard sur le Barça) et mal engagé en (défaite 2-1 en 8e de finale aller contre le ), le Real devra aussi se défaire de en 8e de finale de la . Le "Special One" va-t-il réussir à redresser la barre ?

José Mourinho

La fin d'un chapitre au Real. A priori, José Mourinho ne devrait plus être sur le banc du club espagnol la saison prochaine. Lassé de ne pas avoir les mains libres au sein de la Casa Blanca notamment en matière de recrutement, le "Special One" en a aussi assez d'être régulièrement le bouc émissaire des médias espagnols lorsqu'il s'agit de le descendre plus bas que terre. Bien évidemment, le technicien portugais éprouve de la nostalgie lorsqu'il repense à ses expériences passées à l' (Italie) mais aussi, et surtout, à (Angleterre). C'est clairement de l'autre côté de la Manche* que José Mourinho a bâti "sa légende" même s'il ne faut pas oublier qu'il est sorti de l'ombre à Porto.

Pour le moment, tous les postes qui pourraient éventuellement l'intéresser en sont occupés jusqu'à nouvel ordre : est intouchable à Manchester United, s'accroche à (l'élimination en Ligue des champions pourrait lui coûter cher en juin...), tente de prouver qu'il peut être bien plus qu'un intérimaire à Chelsea tandis que a du mal à imposer sa philosophie de jeu à . Au train où vont les choses dans ces clubs où la pression et l'impatience sont terribles, il pourrait y avoir deux voire trois postes vacants l'été prochain. Cas échéant, José Mourinho ferait sûrement partie de la liste des favoris afin de reprendre le flambeau.

Le a déjà un bon coach


En attendant, le "Special One" s'est contenté de balayer une autre rumeur pendant un point presse organisé à Dubaï dans le cadre des Globe Soccer Awards. Le coach du Real a fait savoir qu'il ne croit pas avoir un avenir au PSG à court ou moyen terme. A ses yeux, "Ancelotti est bon et aura beaucoup de succès à Paris". Après cela, il a parlé une nouvelle fois de la possibilité de prendre les rênes de l'équipe nationale du Portugal en vue du . Encore une fois, José Mourinho a admis qu'il aimerait "entraîner la sélection nationale" mais... "au bon moment". Dans le passé, il avait laissé entendre qu'il pourrait se laisser tenter dans cinq voire dix ans afin d'acquérir encore plus d'expérience et de rafler, avant cela, plusieurs trophées dans le "circuit" réservé aux clubs européens.

Même si sa cote n'est plus du tout au top au sein de la Casa Blanca tant auprès des dirigeants que des supporters, le technicien âgé de 49 ans peut compter sur le soutien de . Également interrogé lors des Globe Soccer Awards, "El Pibe de Oro" a indiqué qu'il apprécie vraiment José Mourinho. "En tant qu'ancien joueur et actuel entraîneur, je peux dire que Mourinho est au top. Les footballeurs doivent sentir que l'entraîneur essaye de les comprendre afin qu'ils réalisent leurs rêves sur le terrain. Mourinho sait très bien cela." Pas sûr que cette idée soit actuellement partagée par tous les joueurs du Real. "L'affaire " vient démontrer qu'une partie du vestiaire n'est plus vraiment derrière le "Special One".
Article précédent ASM, OL, OM... qui peut... Article suivant PSG : Sissoko suivi par...