En L1, ces joueurs vont faire parler d'eux en 2013

Décevants depuis le début de saison, à l'image de , certains footballeurs de pourraient profiter de la nouvelle année pour repartir du bon pied. Pour d'autres, dont le recrutement est acté, comme , il s'agira de se mettre rapidement dans le bain au sein d'un nouvel environnement.

Mickaël Landreau

(33 ans, )


Le mois de janvier tout juste commencé, les débuts de Mickaël Landreau au Sporting Club de Bastia vont sans doute constituer l'un des évènements les plus marquants du mercato hivernal. Quinze jours après avoir résilié son contrat avec Lille, conséquence de problèmes internes évidents avec , le gardien de but français a accepté, le 23 décembre dernier, le challenge proposé par le club corse. En s'engageant pour six mois avec le promu, l'ancien footballeur de et du s'offre ainsi, à 33 ans, un nouveau défi après trois ans et demi avec le , et ce pour plusieurs raisons. D'abord dans la perspective de gagner d'entrée sa place de titulaire, ce qui ne fait aucun doute, sachant que Macedo Novaes et , qui ont eu du temps de jeu depuis la reprise, ne présentent pas toutes les garanties suffisantes au sein de la plus mauvaise défense de l'élite. Dans la tête de Landreau, il y a aussi la possibilité de battre le record du nombre de matches en Ligue 1 détenu par , même s'il lui faudra automatiquement aller plus loin que son bail actuel pour atteindre, puis dépasser, la barre fatidique des 602 matches. Enfin, l'expérimenté portier tricolore a reconnu lui-même avoir pensé à dans ce choix, avec comme objectif affiché de retrouver l'équipe de France dans les prochains mois.

Lucas Moura (20 ans, PSG)


Transféré pour 40 millions d'euros, hors bonus, Lucas Moura va sans doute faire office de principale attraction du championnat de France en 2013. Vainqueur le 12 décembre dernier de la Copa Sudamericana avec São Paulo, le milieu de terrain offensif brésilien, qui a signé un contrat de quatre ans et demi, a bouclé de la plus belle des manières son aventure avec la formation auriverde. Un an après avoir recruté , et , le PSG s'apprête donc à présenter aux médias et à ses supporters un joueur considéré depuis plusieurs mois comme l'un des grands espoirs de la Seleção, avec qui il a déjà connu de nombreuses sélections. Alors qu'il va profiter du stage de reprise à Doha pour faire connaissance avec ses nouveaux coéquipiers, Lucas Moura sait qu'il est déjà attendu comme le futur crack de la Ligue 1. À un tel prix, il est évident que le footballeur de 20 ans va devoir convaincre rapidement de lui faire confiance dans le onze parisien. Si c'est le cas, le PSG version 2012-2013 risque bien d'être bouleversé, et des joueurs comme , annoncé partant, Pastore ou Ménez pourraient se retrouver menacés.

(29 ans, )


Ce sera l'une des interrogations du mercato hivernal. Foued Kadir va-t-il rester dans le Nord ou rejoindre l'Olympique de ? Interrogé il y a quelques jours à ce sujet, le milieu offensif du VAFC confiait sur + son souhait de porter les couleurs phocéennes dès le mois de janvier : "Si ça se fait, tout le monde sera gagnant dans l’histoire. VA remportera quelque chose, moi je suis Marseillais de cœur, tout le monde sera gagnant si l’OM me fait venir." Suffisamment explicites, les propos de l'une des belles satisfactions valenciennoises (6 buts, 4 passes décisives) ont eu le mérite d'accélérer les choses, car un accord de principe aurait même été conclu entre les deux parties. Si le transfert venait à être finalisé au cours du mois de janvier, nul doute que ses performances seraient scrutées avec attention du côté du Vélodrome, même si son départ pour la CAN avec l'Algérie pourrait quelque peu contrarier la direction olympienne. Et s'il venait à rester à Valenciennes, Foued Kadir pourrait être l'un des grands artisans de la confirmation de l'excellente saison réussie jusque-là par la formation de . Dans les deux cas, Foued Kadir ne laissera pas indifférent en 2013.

Marvin Martin (24 ans, Lille)


Comme , autre recrue estivale décevante dans le camp nordiste, l'ancien footballeur de a traversé la phase aller comme un fantôme. Titularisé à treize reprises par Rudi Garcia, le milieu de terrain français a conservé la confiance du technicien lillois à l'occasion de la première partie de saison. Mais avec aucun but inscrit et seulement deux passes décisives délivrées à ses coéquipiers, Marvin Martin est passé à côté de son sujet, en Ligue 1 comme en . Et même lorsque le Losc a commencé à retrouver des couleurs, le joueur de 24 ans a eu toutes les peines du monde à se mettre en évidence. Forcément, tandis que Lille, huitième au classement avec 29 points, est redevenu un candidat sérieux aux places européennes, le footballeur tricolore sait qu'il va devoir changer la donne en 2013 pour prouver que la direction nordiste a bien fait de le recruter. Dans le cas contraire, le risque serait de se poser rapidement des questions quant à son adaptation et son potentiel.

Emmanuel Herrera (25 ans, )


Si le champion de France en titre, onzième avant la reprise, s'est rassuré ces dernières semaines, il n'a pas été aidé par ses recrues estivales dans le secteur offensif. Si et Younès Belhanda, pas toujours transcendants depuis le début de saison, ont plutôt fait bonne impression, le cas d'Emmanuel Herrera est plus difficile à cerner, comme celui de . Arrivé l'été dernier dans l'Hérault pour combler le départ marquant d', co-meilleur buteur de la Ligue 1, du côté d', l'attaquant argentin est loin de répondre aux attentes des supporters montpelliérains. Si l'ancien footballeur de l'Unión Española a participé au festival offensif de son équipe contre Bastia (4-0), le 18 décembre dernier, son bilan reste maigre : 17 matches joués, dont 9 comme titulaire, et seulement 3 buts inscrits en championnat. Si Montpellier possède la cinquième meilleure attaque de l'exercice en cours, les prestations du buteur albiceleste suscitent de l'interrogation. Arrivé avec un poids énorme sur les épaules, Emmanuel Herrera n'a pas réussi des débuts tonitruants, d'où son envie énorme de faire taire ses détracteurs en 2013.
Article précédent Le mercato hivernal 201... Article suivant OM : les cas Kadir et S...