Charbonnier compte bien poursuivre sur sa lancée

Auteur d'un doublé contre Lorient (2-0), samedi soir à La Mosson à l'occasion de la 20e journée de , a offert à lui tout seul la victoire à . Pour l'attaquant tricolore, en difficulté depuis son arrivée dans l'Hérault l'été dernier, cette belle performance arrive à point nommé en ce début du mois de janvier.

Gaëtan Charbonnier

Avant la réception de Lorient, cette première expérience parmi l'élite ne correspondait pas aux attentes de Gaëtan Charbonnier. C'est le moins que l'on puisse dire. Après trois saisons passées avec Angers, en , dont la dernière où ses douze buts en trente matches avaient contribué au bon parcours du SCO, candidat jusqu'au bout à la montée en Ligue 1, le footballeur de 24 ans n'a pas cassé la baraque avec le champion de France en titre. Alors que , le technicien montpelliérain, lui préfère Emmanuel Herrera, ce dernier devant relever le défi de faire oublier aux yeux des supporters héraultais, Gaëtan Charbonnier doit se contenter en début de saison d'un statut de remplaçant difficile à vivre après avoir connu le bonheur à Angers.

Quelques semaines à peine après avoir paraphé un contrat de quatre saisons avec Montpellier, l'ancien buteur de l'équipe réserve du (2008-2009), qui n'a jamais eu sa chance du côté du , doit attendre la 9e journée, et la rencontre perdue à Rennes (2-1) pour connaître sa première titularisation en Ligue 1. Si à l'automne, le buteur tricolore arrive à gagner la confiance de René Girard, au point de marquer son premier but sur la pelouse de (1-1), ses statistiques ne sont pas à la hauteur des espoirs placés en lui, et ce n'est pas une réalisation contre l' en qui va venir inverser la tendance sur sa capacité à s'intégrer parmi l'un des clubs les plus importants du championnat de France.

Mais Gaëtan Charbonnier a du caractère. Entré en jeu à la 62e minute à la place de Herrera, samedi soir face aux Merlus, il a inscrit les deux buts de son équipe en fin de match, une prestation qui permet à Montpellier de poursuivre sa remontée au classement. Forcément, c'est le soulagement qui dominait en conférence de presse. "J'ai 100% de réussite. Si je peux faire ça tous les week-ends, je ne vais pas me priver. Cela fait du bien au moral. Je suis dans une position où je dois poser des problèmes. Ce soir (samedi, ndlr), c'est chose faite." Si ce doublé demande à être confirmé, René Girard s'est félicité d'avoir pu compter sur le réalisme de son attaquant pour s'éviter une déconvenue contre les Bretons : "Il reçoit deux ballons, il les met au fond. C'est bien, il montre qu'il a envie." Mercredi prochain, cette détermination sera mise à rude épreuve avec la demi-finale de à Rennes, mais cet évènement vaut la peine de se battre pour se mettre dans la poche staff et supporters.
Article précédent Lille : Balmont peste s... Article suivant Nancy : Gabriel ne dit ...