Guardiola livre une info majeure pour son futur

Depuis la fin de la saison dernière, est libre de s'engager où bon lui semble. Logiquement, l'ex-entraîneur du devrait aller jusqu'au bout de son année sabbatique et rebondir... en Angleterre l'été prochain.

Josep Guardiola

"J'ai toujours trouvé que le football anglais est très fascinant." Par le biais du journal The Guardian, Josep Guardiola a fait savoir qu'il rêve de s'asseoir sur le banc d'un club de anglaise. En effet, le coach espagnol trouve que "l'environnement et les supporters" sont vraiment extraordinaires au Royaume de Sa Majesté en ce qui concerne le ballon rond. A contrario, "Pep" estime qu'il y a peu de chances de le voir entraîner une équipe en Italie pour une raison précise. "En Italie, les gens vous soutiennent lorsque vous gagnez et lorsque vous perdez, ils vous tuent", a-t-il lâché. Pour lui le son de cloche est différent en Angleterre. "Je suis toujours surpris de voir les supporters soutenir sans cesse leur équipe. C'est agréable. C'est pourquoi j'espère avoir la possibilité d'entraîner là-bas."

A l'image de (), qui a très envie de revenir outre-Manche après un premier séjour mémorable à , Josep Guardiola espère qu'on lui proposera un beau défi en Premier League. Ces dernières semaines, l'ancien guide des Blaugrana a été annoncé à Chelsea et . Mais au final, ce dernier a préféré prendre son temps plutôt que d'arriver au beau milieu de cette saison 2012/2013. Il sait très bien que les Blues et les Citizens sont prêts à dégainer l'été prochain pour l'engager. Tant pis pour , qui assure une sorte d'intérim jusqu'en juin suite à l'éviction de , et son homologue  ! Les deux hommes n'ont pas réussi à hisser leurs formations respectives en 8es de finale de la et il faudra forcément, à un moment, payer les pots cassés même si "Rafa" a repris les rênes alors que la situation était déjà mal engagée.

A 41 ans, Josep Guardiola croise les doigts afin de plonger un jour dans le grand bain du football anglais. "En tant que joueur, je n'ai jamais pu réaliser mon rêve d'évoluer là-bas. Mais j'espère que dans le futur, j'aurai un tel défi à relever. C'est vraiment unique d'être dans ce championnat", a-t-il martelé. Nul doute que ces déclarations prononcées dans le cadre du 150e anniversaire de la Fédération anglaise de football (FA) à Londres ont marqué les esprits... dans toute l'Europe. En effet le ou encore le ont aujourd'hui très peu de chances de convaincre "Pep" dans la mesure où ce dernier a une très nette préférence pour l'Angleterre. Mais qui sait, de l'eau aura peut-être coulé sous les ponts d'ici l'été prochain.
Article précédent Le journal des transfer... Article suivant Bayern : une folle rume...