Quand Wenger met une couronne à Wilshere

Même si est un joueur "de cristal" qui doit souvent rester à l'infirmerie, le manager d' continue de croire que le milieu de terrain est un footballeur hors normes capable de faire des grandes choses.

Jack Wilshere
Une performance qui a marqué les esprits. En dépit de la défaite concédée par Arsenal contre dimanche dernier (0-2, 22e journée de ), Jack Wilshere n'a vraiment aucune raison de s'en vouloir sur le plan personnel. Durant toute la rencontre, le milieu âgé de 21 ans a multiplié les efforts défensifs et offensifs afin d'aider les Gunners à gagner. Cela n'a pas suffi mais le capitaine du club londonien, , a fait savoir après la rencontre qu'il a été vraiment impressionné par la prestation cinq étoiles de son jeune coéquipier. Pour lui, c'est une évidence, Jack Wilshere est un footballeur "de classe mondiale" qui n'a pas fini de briller à l'Emirates Stadium.

Sans surprise, le manager des Gunners Arsène Wenger a dit la même chose pendant un entretien repris par Sky Sports. Il a fait savoir que le natif de Stevenage présente toutes les caractéristiques d'un joueur complet amené à briller sur la scène nationale mais aussi mondiale pour plusieurs années. "J'ai coaché beaucoup de grands joueurs dans ma vie. La seule chose qu'ils ont tous en commun, c'est qu'ils veulent toujours s'améliorer. Chaque jour, ils sont concentrés à 100%", a indiqué le technicien français. A ses yeux, Jack Wilshere mérite d'avoir "un temps de jeu conséquent" étant donné qu'il a "du talent" et qu'il "aime le football". Arsène Wenger sait que le niveau d'exigence est très élevé à Arsenal ce qui empêche parfois des jeunes éléments d'éclore complètement.

Eviter une rechute pour Wilshere


"On se concentre tellement sur eux que je pense que c'est un handicap." En évoquant cela, le manager veut évidemment parler du fait que Jack Wilshere a besoin qu'on le laisse s'exprimer tranquillement maintenant qu'il n'a plus de problèmes sur le plan physique. La saison dernière, le milieu n'a pas disputé une seule rencontre et depuis le coup d'envoi de cet exercice 2012/2013, force est de constater que son temps de jeu est loin, très loin même d'être considérable (15 matches disputés, 1 but marqué) à ce stade. "Pour le moment, il n'est pas fatigué parce qu'il vient de faire son retour récemment. On a le sentiment qu'il devient de plus en plus fort. (...) Je ne pense pas le laisser au repos immédiatement mais ça va arriver." Arsène Wenger sait plus que quiconque qu'une nouvelle blessure n'est pas à exclure pour celui qui est le "King" dans l'entrejeu d'Arsenal lorsqu'il a l'occasion de jouer.
Article précédent Le journal des transfer... Article suivant Gourcuff, Milito, Villa...