Topmercato TV

 
 
Lampard, Bale, Modric, Milito, Sanchez, Kalou... se sont confiés à Top Mercato !

EXCLU TM !

 
Rejoignez TopMercato sur Google + et YouTube

TM sur Google + et YouTube

 
 

Rami bloqué à Valence ? Lire

Week-end des Bleus : Sakho et Gameiro au top Lire

Bilan 34e journée : L’ASM retarde l’échéance Lire

Actu Sport.fr

 

Valenciennes : Isimat-Marin et les rumeurs incessantes

Ces derniers jours, a été expédié au Paris Saint-Germain mais aussi à . Jusqu'à preuve du contraire, le défenseur est toujours solidement installé à Valenciennes et il n'a pas la grosse tête !



Par le biais d'une entrevue retranscrite par La Voix du Nord, le joueur âgé de 21 ans a déclaré qu'il fait "vraiment abstraction" de toutes les rumeurs qui circulent à son sujet. Nicolas Isimat-Mirin n'aime pas du tout voir qu'on parle de lui "dans les journaux". A propos de son futur, le jeune footballeur a rappelé justement qu'il est "sous contrat jusqu'en juin 2015" et qu'il se sent "bien à VA" après avoir évolué à Rennes, au sein du centre de formation, et à l'INF Clairefontaine. Reste à savoir si une offre concrète ne pourrait pas changer la donne.


Article lu 2333 fois Rédigé 18 janvier 2013 à 15h32 par Vincent Bogard
PSG, Paris
PSG, Paris
LOSC, Lille
LOSC, Lille
VAFC, Valenciennes
VAFC, Valenciennes
Nicolas Isimat-Mirin
Nicolas Isimat-Mirin

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

  • Liverpool : Suarez ne s'enflamme pas

    Non non ont voient bien que couth est un 10 et qu'il distribue le jeux comme il faut et il est réellement bon dans l'axe du but pas sur les c&o...

  • Liverpool : Suarez ne s'enflamme pas

    Sincérement, je pense qu'il faut retirer Lucas et faire confiance à Aspas ou Moses ( qui avaient fait des match pas trop mauvais en coup...

  • Liverpool : Suarez ne s'enflamme pas

    L'objectif etait la ligue des champions , on s'est officiellement qualifie apres la victoire contre norwich, pour moi c'est que du bonus maintenant

Tous les commentaires de cet article :

  • Répondre

    Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Commenter avec Facebook