Les Flops du week-end : Marseille, Lyon, Real, Inter

Après chaque week-end, l'équipe de Topmercato essaie de déterminer quels clubs se sont manqués. Cette semaine, les mauvais élèves se nomment , , le et l'.

Cristiano Ronaldo

Lyon et le couac corse


Sous pression sur la pelouse de l', deux jours après la large victoire du à (4-0), Lyon avait l'occasion de revenir à hauteur du club parisien en tête du classement. Malheureusement pour les joueurs lyonnais, pourtant rassurés par leur performance à (2-0), la déception fut à la hauteur des espoirs placés en eux avant cette rencontre à François-Coty. Après un premier acte sans saveur, tout avait bien commencé après l'ouverture de la marque de Lacazette, bien servi par Ghezzal (53e). Sauf que la défense rhodanienne ne va pas résister longtemps. Quatre minutes, c'est ce qu'il aura suffi à Ajaccio pour égaliser, par l'intermédiaire de Belghazouani (57e). Et le pire va arriver pour la formation de avec le but signé Mutu, qui reprend de la tête un centre de Cavalli (65e). Passive derrière, l'équipe lyonnaise s'est montrée également incapable de profiter de ses moindres occasions, pas même lorsque M. Jaffredo accorde un penalty à l'OL à la 87e minute de jeu, frappé par Gomis mais stoppé par Ochoa. Dans les arrêts de jeu, Mutu scelle le sort de ce match sur penalty (92e). Avec trois points de retard sur Paris, Lyon a grillé un joker dans la course au titre.

Marseille, mistral perdant


Paris vainqueur à , mais Lyon battu un peu plus tôt à Ajaccio, l'Olympique de Marseille pouvait recoller à l'OL lors de la réception de l'AS Nancy-Lorraine, bon dernier du classement. Tenu en échec à Rennes, Marseille partait avec la faveur des pronostics. Le problème, c'est que les joueurs d'Élie Baup sont passés à côté de leur sujet au stade Vélodrome. Dans des conditions de jeu rendues difficiles par les bourrasques de vent, l'OM, en dépit de la première apparition de avec le maillot olympien, n'est jamais parvenu à trouver la solution. En infériorité numérique suite à l'expulsion de à l'heure de jeu, les locaux vont même finir par encaisser un but, le seul dans cette partie, signé Sané (73e) sur un service de Grange. Si pour l', cette troisième victoire de la saison, la deuxième de rang, lui permet d'y croire de nouveau dans l'optique du maintien, l'Olympique de Marseille subit un gros coup d'arrêt en vue du titre cette saison. Car avec six unités de retard par rapport au PSG, cet accroc risque de jouer un rôle prépondérant au moment de faire les comptes en mai prochain.

En , les outsiders chutent


Si la et l'ont emporté, respectivement sur la pelouse du (2-1) et contre Catane (2-0), les deux autres prétendants au podium ont trébuché. C'est le cas de la , troisième au classement mais battue à la surprise générale à Gênes face au (3-2), pourtant en mauvaise posture. Pour l'équipe romaine, cette défaite est même la deuxième d'affilée, après celle subie à la maison contre le Chievo. Désormais reléguée à neuf points de la Vieille Dame, la Lazio semble en train de perdre le rythme, tout comme d'ailleurs l'Inter Milan. Pour les Interistes, le constat est encore plus amer, car c'est sur la pelouse de la lanterne rouge Sienne (3-1) que le club d' s'est fait surprendre. Comme pour la Lazio, la formation lombarde ne gagne plus depuis trois rencontres. Quatrième de la Serie A avec 40 points, l'Inter voit même le voisin milanais revenir à sa hauteur. Quand rien ne va.

Le Real... remercie Ronaldo


Seize points d'écart entre le et le Real Madrid, voilà qui semble boucler pour de bon un championnat qui a perdu de son suspense depuis de nombreuses semaines. Si le Barça poursuit son petit bonhomme de chemin, malgré un nul à (1-1), le Real ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Sur le podium, les Merengues se sont inclinés à (1-0), à la lutte pour le maintien, sur un but contre son camp... de son meilleur buteur . Sur un corner, l'attaquant portugais, malheureux sur le coup, a dévié le ballon de la tête et trompé son propre gardien. Pour ne rien arranger, , entré en jeu dès la reprise en lieu et place de , n'est pas parvenu à faire la différence.

Tops du week-end
Article précédent OM : Barton reparle de ... Article suivant OM : Sougou se dit sur ...