Lampard, Bale, Modric, Milito, Sanchez, Kalou... se sont confiés à Top Mercato !

EXCLU TM !

 

Top Mercato aime

  • Stade Rennais
    Stade Rennais

    Jonathan Pitroipa
    Jonathan Pitroipa

Le Burkina lève son bouclier pour Pitroipa !

Le Burkina Faso a réussi à se qualifier pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Les Étalons affronteront le Nigéria à Johannesburg dimanche prochain. Tout le peuple burkinabé prie pour que l'attaquant puisse prendre part à ce rendez-vous.

Jonathan Pitroipa

Un coup de bambou terrible. Pendant la demi-finale entre le Ghana et le Burkina Faso qui s'est déroulée mercredi soir (1-1, 2 t.a.b à 3), l'attaquant Jonathan Pitroipa a vraiment vécu un cauchemar. Après avoir récolté un carton jaune à la 68e minute de jeu, le joueur de Rennes a reçu une deuxième biscotte à la fin des prolongations. A la 117e, l'ancien joueur du Hambourg SV et de Fribourg a été accroché dans la surface de réparation. Plutôt que de siffler un penalty en faveur du Burkina Faso, l'arbitre a décidé d'expulser Jonathan Pitroipa. En quelques millièmes de secondes, le joueur âgé de 26 ans a compris qu'il ne disputerait pas la grande finale contre le Nigéria si ses coéquipiers parvenaient à sortir vainqueurs de la séance des tirs au but.

C'est ce qui s'est produit et par conséquent, le natif de Ouagadougou ne devrait pas être sur la pelouse de Johannesburg au grand dam de ses coéquipiers, du staff et plus généralement de tout le peuple burkinabé. Néanmoins, la Fédération a décidé de tenter un coup de poker en envoyant une lettre à la CAF afin de la convaincre d'annuler le second carton jaune infligé à Jonathan Pitroipa. Le manager des Étalons, Gualbert Kaboré, estime avoir "une bonne chance d'obtenir gain de cause". Pour sa part le milieu et capitaine du Burkina Faso, Charles Kaboré, a fait savoir qu'il croise les doigts afin que son partenaire ait le feu vert afin de pouvoir jouer dans trois jours contre les Super Eagles.

Kaboré attend le verdict de la CAF


"J'espère que la commission va voir la vidéo pour Pitroipa, parce qu'il ne méritait pas le carton rouge. J'espère qu'il jouera la finale, parce que c'est un joueur important pour nous", a-t-il justement souligné. Depuis le début de la compétition, Jonathan Pitroipa a trouvé le chemin des filets à 2 reprises. En plus de cela, il a démontré à maintes reprises qu'il est capable de peser énormément sur les défenses adverses (vitesse, qualités d'élimination...). Sans lui, le Burkina Faso aura sans doute toutes les peines du monde à se défaire du Nigéria qui a corrigé le Mali en demi-finale (4-1) après avoir sorti la Côte d'Ivoire au tour précédent (2-1).


Article lu 5372 fois Rédigé 07 février 2013 à 11h16 par Vincent Bogard

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • napolitano, le 07/02 à 12h07

    là aussi Europol devrait y jeter un oeil... le penalty est flagrant, qu'il ne le siffle pas peut sembler une banale erreur d'arbitrage certes, mais au lieu de sa il expulse le joueur.. etrange... - Alerter le modrateur

  • Kun54, le 07/02 à 16h37

    exact n'oublions pas que la CAN représente beaucoup en afrique et par conséquent la corruption doit y étre pas mal présente la aussi - Alerter le modrateur


Commenter avec Facebook