FLOPS Étranger : Chelsea, Leverkusen et Inter-Milan AC

Après le meilleur, place au pire du weekend avec les clubs qui n'ont pas brillé à l'étranger. C'est le cas en Angleterre de et en Allemagne du Bayer Leverkusen. En Italie, le derby milanais a accouché d'une souris et a fait parler de lui par des propos racistes à l'encontre de .

Frank Lampard

Chelsea voyage très mal


Si à la maison, Chelsea s'est distingué ces dernières semaines, le constat n'est pas le même hors de ses bases. Il suffit pour cela de faire le bilan des cinq dernières sorties des Blues en pour constater qu'ils n'ont gagné ni à Reading (2-2), ni à (3-2) et encore moins sur la pelouse de (2-0). A l'Etihad Stadium, la formation londonienne n'a pas été à la fête, dimanche pour le compte de la 24e journée du championnat. Avec sur le banc, Chelsea a réalisé une première période décevante, durant laquelle City s'est procuré les plus grosses occasions. Et sur sa meilleure opportunité de la partie, un penalty consécutif à une faute de Hart sur Ba, Lampard a manqué la mise en voyant sa tentative repoussée par le gardien mancunien. Inefficace offensivement, la formation de va ensuite se montrer perméable défensivement, en concédant deux buts de Touré et Tévez. Au classement, alors que United et City s'échappent, Chelsea, toujours troisième, pourrait être délogé par , qui affronte lundi soir West Ham United.

Le Bayer n'y est plus


Longtemps considéré comme un sérieux rival au , le Bayer Leverkusen déchante depuis quelques semaines. Incapable de s'imposer sur la pelouse de Greuther Fürth (0-0), dimanche dans le cadre de la 23e journée de , pourtant lanterne rouge du championnat et qui n'a glané que son 13e point depuis le début de la saison, le Bayer n'a remporté qu'un seul de ses cinq derniers matches, un bilan qui ne pèse pas lourd pour un club de ce standing. Aujourd'hui, avec 42 points, Leverkusen se retrouve à 18 longueurs du leader munichois. Autant dire que cela fait longtemps que le rêve d'un titre n'est plus qu'une utopie. Troisième, l'équipe coachée par Sami Hyypiä peut même s'estimer heureuse, car le , tenu en échec à Mönchengladbach (1-1), n'est qu'à un point.

Balotelli s'en souviendra


Sportivement, le derby entre l' et l'AC Milan (1-1), dimanche à l'occasion de la 26e journée de , n'a pas permis à ces deux équipes de réussir une bonne opération dans l'optique du podium. Alors que les Interistes ne gagnent pas beaucoup, les Rossoneri ont été stoppés dans leur élan, malgré un début de partie convaincant symbolisé par le but de . Malheureusement, c'est dans un autre domaine que cette partie a fait le buzz, à la suite de propos racistes proférés par certains supporters de l'Inter à l'encontre de Mario Balotelli. Arrivé cet hiver en Lombardie, l'attaquant italien, qui a porté le maillot interiste, se souviendra de ses retrouvailles. Pris en grippe, il a vu des fans de l'Inter agiter des bananes gonflables et imiter des de singe. Pour l'ancien joueur de Manchester City, ce n'est pas une première, et ce match au sommet se serait bien passé d'une telle publicité.
Article précédent Une première saison sat... Article suivant Chelsea : une autre pis...

► Le zap foot de la semaine !


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼