Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • Marcelo Bielsa
    Marcelo Bielsa

Bielsa peut-il encore garder sa place à Bilbao ?

La situation sportive de l'Athletic Bilbao est vraiment très inquiétante. Les Basques occupent la 15e place du classement en et ils ne sont plus en course en Ligue Europa et en Coupe d'Espagne. L'entraîneur est sur la sellette mais il refuse de lâcher le morceau.

Marcelo Bielsa

"El Loco" n'a plus qu'une solution. La série de résultats en cours de l'Athletic Bilbao a de quoi faire peur à chaque supporter. En effet, les Leones sont dans le rouge (2 victoires, 2 nuls, 6 défaites) et les trois derniers revers consécutifs contre la Real Sociedad (1-3), Malaga (1-0) et l'Espanyol Barcelone (0-4) ont encore affaibli la position de l'entraîneur Marcelo Bielsa. Mais l'Argentin est gonflé à bloc pour faire remonter la pente à son équipe qui lutte, il faut bien le dire, afin de sauver sa peau dans l'élite du football espagnol. En dépit de ses relations houleuses avec l'attaquant qui rejoindra la librement ou encore des clans qui divisent son groupe, "El Loco" pense pouvoir rétablir la barre.

Les socios commencent franchement à se demander si le technicien peut encore le faire dans la mesure où les lacunes de ses protégés notamment sur le plan défensif (50 buts encaissés en Liga, soit 2 en moyenne par match !) semblent vraiment impossible à corriger cette saison. D'après le quotidien Marca, Marcelo Bielsa se réfugie dans le travail au quotidien pour que la tempête s'éloigne San Mamés et... de sa propre tête. A l'entraînement, les séances sont plus intenses qu'auparavant et la préparation mentale est aujourd'hui une donnée importante pour redonner confiance à des joueurs qui ont le moral dans les chaussettes. Cinquièmes en Liga la saison passée tout en ayant été finalistes de la Ligue Europa et de la , les Leones ne mordent plus et la réaction attendue chaque week-end tarde vraiment à arriver.

Des ajustements nécessaires


Après l'ultime défaite face à la Real Sociedad, Marcelo Bielsa a laissé entendre qu'il n'est "pas affecté" et qu'il se sent "assez fort" afin de remédier à la situation. Il compte sur sa conception du football et sa méthodologie. Le milieu offensif a confié que "l'entraîneur travaille dur et ne lâche rien" même si, bien évidemment, les dirigeants envisagent désormais de le débarquer. Une réunion "technico-tactique", basée sur l'analyse vidéo, a eu lieu après la première séance d'entraînement au début de la semaine afin d'essayer de corriger les erreurs qui ont coûté cher durant le derby basque. A défaut de pouvoir changer intégralement son onze de départ, "El Loco" va forcément devoir revoir sa copie sur le plan tactique.

Il devrait aligner un "double pivot" dans l'entrejeu pour faire face aux assauts d'Osasuna Pampelune le 2 mars prochain (26e journée de Liga) et surtout stopper l'hémorragie défensive. En revanche, l'Argentin n'envisage pas une seule seconde de renoncer à sa philosophie de jeu basée sur l'attaque. Pour résumer, ses troupes doivent marquer plus de buts et éviter d'en encaisser certains qui sont largement évitables. L'équation n'est pas simple à ce stade de la saison. Le mercato est terminé depuis belle lurette et le mois de janvier n'a pas permis de combler le départ estival, l'année dernière, du milieu au . Certes son transfert en Allemagne a permis de récupérer une somme de 40 millions d'euros mais à vrai dire, son absence pèse lourd cette saison dans l'entrejeu de l'équipe basque qui n'a plus un "patron" capable de tout stabiliser. Sans Javi Martinez, "la vie" n'est plus tout à fait la même pour un Marcelo Bielsa qui abat, sans doute, en ce moment sa dernière carte à l'Athletic Bilbao.


Article lu 2104 fois Rédigé 26 février 2013 à 11h10 par Vincent Bogard

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • Nakk, le 26/02 à 11h35

    "Les séances sont plus intenses". Lol, quand on sait que Bielsa est réputé pour tuer ses joueurs à l'entrainement ou ils transpirent plus qu'en match (jusqu'à total épuisement) si il accroît encore d'avantage ce phénomène tu m'étonnes que les mecs soient cramés. Du vu et revu durant toutes ses années d'entraineurs, d'ailleurs si Bilbao n'a rien gagné la saison dernière c'est parce que les joueurs étaient totalement mort..Bref, si j'étais joueur de foot c'est l'entraineur à éviter mdr.. - Alerter le modrateur

  • Le Nino, le 26/02 à 13h08

    A cause de sa pseudo fierté de merda,il prive Bilbao de son meilleur élement pour faire jouer cette quiche d'Aduriz.Ca reste un entraineur talentueux mais son image de "loco" qu'il veut faire passer est tout simplement ridicule.Il est en train de tuer un club ce sale égoiste avec ses principes à la con.Meme Magath à coté sait quand meme où il faut arreter la connerie.Il traite ses joueurs comme des clebs.Super entraineur,coach et manager en carton. - Alerter le modrateur

  • B-s-B, le 26/02 à 13h37

    m'en tapes moi, je te kifferai toujours bielsa <3 - Alerter le modrateur

  • Le Nino, le 26/02 à 19h48

    En plus il a l'air d'un gros plouc en survet - Alerter le modrateur

  • El Nino, le 26/02 à 20h27

    Ca reste quand même un grand entraineur qui aime le beau foot et qui a conseillé un certains gardiola , certains ont même dit a un moment que biesla avait été le "maitre" de guardiola , bon l'éleve a dépassé le maitre mais quand même je l'aime bien, l'homme comme l'entraineur et surtout le jeu qu'il pronne même si actuellement c'est pas terrible, quand c'est chaud dans le vestiaire c'est compliqué sur le terrain cf DD à l'OM l'an passé - Alerter le modrateur

  • B-s-B, le 26/02 à 22h09

    Oh les mecs Bielsa ne se résume pas juste à Bilbao, et même avec juste bilbao il a fait des miracles, ce club avait une tradition de kick and rush, il est arrivé a changer cela à tel point que Bilbao était une des équipes les plus bandantes la saison passée, après des débuts poussif ils ont éclaboussé leur championnat et l'europe de leur classe, sur-dominant le Grand manchester united ou Schalke sur DEUX MATCHS, il a remporté les j.o il a été en finale de la copa américa, il a placé le chili sur la carte du monde, einh il en a fait une équipe capable de battre l'argentine, je crois aussi le brasil, d'afficher un niveau de jeu supérieur à celui de l'Espagne ( spéciale dédicace à ceux qui pense que Sanchez ne peut pas jouer le jeu du Barça) et je ne parles mêmes pas de ses succés en amerique du sud en club , donc Bielsa peut être un mauvais manager ( il a eu plus de succés que d'échec donc a nuancé) mais put*** de coach, surtout que là encore il faut définir ce qu'est un grand entraineur. Mais bielsa c'est surtout le type qui dit lors ce qu'il prend le Chili qu'il acceptera d'être payé, si je ne m'abuse, seulement si il qualifie le Chili en Wordl Cup :-O, qui a refusé l'inter pour Bilbao préférant leur mentalité, et surtout est un fou, donc en + d'apprécier son travail, le personnage est respectable étant vraiment original dans ce game. - Alerter le modrateur


Commenter avec Facebook