Bielsa peut-il encore garder sa place à Bilbao ?

La situation sportive de l'Athletic Bilbao est vraiment très inquiétante. Les Basques occupent la 15e place du classement en et ils ne sont plus en course en Ligue Europa et en Coupe d'Espagne. L'entraîneur est sur la sellette mais il refuse de lâcher le morceau.

Marcelo Bielsa

"El Loco" n'a plus qu'une solution. La série de résultats en cours de l'Athletic Bilbao a de quoi faire peur à chaque supporter. En effet, les Leones sont dans le rouge (2 victoires, 2 nuls, 6 défaites) et les trois derniers revers consécutifs contre la Real Sociedad (1-3), Malaga (1-0) et l'Espanyol Barcelone (0-4) ont encore affaibli la position de l'entraîneur Marcelo Bielsa. Mais l'Argentin est gonflé à bloc pour faire remonter la pente à son équipe qui lutte, il faut bien le dire, afin de sauver sa peau dans l'élite du football espagnol. En dépit de ses relations houleuses avec l'attaquant qui rejoindra la librement ou encore des clans qui divisent son groupe, "El Loco" pense pouvoir rétablir la barre.

Les socios commencent franchement à se demander si le technicien peut encore le faire dans la mesure où les lacunes de ses protégés notamment sur le plan défensif (50 buts encaissés en Liga, soit 2 en moyenne par match !) semblent vraiment impossible à corriger cette saison. D'après le quotidien Marca, Marcelo Bielsa se réfugie dans le travail au quotidien pour que la tempête s'éloigne San Mamés et... de sa propre tête. A l'entraînement, les séances sont plus intenses qu'auparavant et la préparation mentale est aujourd'hui une donnée importante pour redonner confiance à des joueurs qui ont le moral dans les chaussettes. Cinquièmes en Liga la saison passée tout en ayant été finalistes de la Ligue Europa et de la , les Leones ne mordent plus et la réaction attendue chaque week-end tarde vraiment à arriver.

Des ajustements nécessaires


Après l'ultime défaite face à la Real Sociedad, Marcelo Bielsa a laissé entendre qu'il n'est "pas affecté" et qu'il se sent "assez fort" afin de remédier à la situation. Il compte sur sa conception du football et sa méthodologie. Le milieu offensif a confié que "l'entraîneur travaille dur et ne lâche rien" même si, bien évidemment, les dirigeants envisagent désormais de le débarquer. Une réunion "technico-tactique", basée sur l'analyse vidéo, a eu lieu après la première séance d'entraînement au début de la semaine afin d'essayer de corriger les erreurs qui ont coûté cher durant le derby basque. A défaut de pouvoir changer intégralement son onze de départ, "El Loco" va forcément devoir revoir sa copie sur le plan tactique.

Il devrait aligner un "double pivot" dans l'entrejeu pour faire face aux assauts d'Osasuna Pampelune le 2 mars prochain (26e journée de Liga) et surtout stopper l'hémorragie défensive. En revanche, l'Argentin n'envisage pas une seule seconde de renoncer à sa philosophie de jeu basée sur l'attaque. Pour résumer, ses troupes doivent marquer plus de buts et éviter d'en encaisser certains qui sont largement évitables. L'équation n'est pas simple à ce stade de la saison. Le mercato est terminé depuis belle lurette et le mois de janvier n'a pas permis de combler le départ estival, l'année dernière, du milieu au . Certes son transfert en Allemagne a permis de récupérer une somme de 40 millions d'euros mais à vrai dire, son absence pèse lourd cette saison dans l'entrejeu de l'équipe basque qui n'a plus un "patron" capable de tout stabiliser. Sans Javi Martinez, "la vie" n'est plus tout à fait la même pour un Marcelo Bielsa qui abat, sans doute, en ce moment sa dernière carte à l'Athletic Bilbao.
Article précédent Athletic Bilbao : Biels... Article suivant PSG : une piste pour l'...

► Le zap foot de la semaine !

Commenter

Bonjour, nous testons un nouveau module de commentaires. Nous vous invitons donc à créer un nouveau compte si nécessaire. Ce nouveau système, également utilisé sur de nombreux autres sites, est plus convivial et nous permettra de mieux gérer les messages postés. Merci de votre compréhension. Retrouvez les derniers commentaires postés sur le site en cliquant sur le non "Top Mercato" ci-dessous