Benitez va claquer la porte à Chelsea en juin !

ne fera pas de vieux os à . En effet, le manager espagnol en a ras-le-bol d'être constamment sifflé par certains fans du club londonien. Du coup, il mettra les voiles à la fin de la saison sans se retourner.

Rafael Benitez

Une cote de popularité toujours très faible. Le 21 novembre dernier, le propriétaire russe de Chelsea, , avait choisi de trancher dans le vif en limogeant le technicien italien . En faisant cela, l'homme d'affaires richissime a clairement irrité les supporters des Blues. En effet, ces derniers n'ont pas la mémoire courte et ils se souviennent que l'ex-footballeur avait réussi à remporter la mais aussi, et surtout, la la saison passée avec , et consorts. Du coup, ils se sont montrés hostiles d'entrée de jeu lorsqu'ils ont vu Rafael Benitez s'asseoir sur le banc. Avec des banderoles et des chants, ils ont fait comprendre à l'ex-coach de l' ou encore de qu'il n'est pas le bienvenu à Stamford Bridge.

Au début, on pensait que cette situation n'allait pas durer bien longtemps. Mais c'était sans compter sur la ténacité de certains qui continuent de cibler "Rafa" au fil des matches. Mercredi soir (hier), la fameuse goutte d'eau a vraiment fait déborder le vase ! Dans le cadre d'un 8e de finale de la FA Cup, Chelsea affrontait Middlesbrough au Riverside Stadium. Au terme d'une rencontre très décevante dans l'ensemble, les Blues ont assuré l'essentiel, autrement dit la qualification, en venant à bout de Boro grâce à des buts signés et en seconde période (0-2). Une fois encore, Rafael Benitez a dû supporter plusieurs quolibets et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne peut plus faire abstraction de tout cela.

Benitez est en colère


Pendant le traditionnel point presse, l'Espagnol a fait savoir qu'il en a franchement ras-le-bol d'être le bouc émissaire à Chelsea. "Les supporters ne nous aident pas. Mais je partirai à la fin de la saison, ils n'ont pas à s'inquiéter", a-t-il lâché alors qu'il était interrogé par la BBC. Cela signifie tout simplement que ses détracteurs les plus virulents ont finalement gagné la partie en faisant monter "la sauce" sans cesse. Plutôt que de rester sur cette annonce qui n'étonne pas grand monde, Rafael Benitez a remis le couvert en laissant entendre que ces fans sont en fait... des ennemis de Chelsea ! "Ça fait 26 ans que je suis entraîneur, j'ai gagné tous les titres possibles. Donc ces supporters ne rendent pas service à l'équipe, et ils perdent leur temps à chanter et à préparer des banderoles. Ils feraient mieux de supporter l'équipe", a-t-il lâché.

Jusqu'à la fin de la saison et de son contrat qui expirera en juin, Rafael Benitez va continuer de tenir la barre fermement à Chelsea. Même s'il sait que son avenir ne se trouve plus à Stamford Bridge, le guide ibérique n'a pas l'intention de se la couler douce et de laisser ses joueurs faire ce qu'ils veulent sur et en dehors des terrains. "Rafa" veut finir dans le "Top 3" en et remporter le doublé Ligue Europa-FA Cup pour faire taire ses détracteurs. En ce qui concerne sa succession, force est de constater qu'un come-back de José Mourinho, l'entraîneur du , à Londres est tout sauf une utopie. Le "Special One" a laissé un bon souvenir aux supporters après son passage entre 2004 et 2007. Nul doute que Roman Abramovitch, qui rêvait de faire venir avant que ce dernier choisisse de rejoindre officiellement le Bayern l'été prochain, va faire le nécessaire pour serrer de nouveau la main du Portugais étant donné que leurs relations se sont nettement réchauffées ces derniers mois.
Article précédent Chelsea : un règlement ... Article suivant Draxler, le footballeur...

► Le zap foot de la semaine !

Commenter

Bonjour, nous testons un nouveau module de commentaires. Nous vous invitons donc à créer un nouveau compte si nécessaire. Ce nouveau système, également utilisé sur de nombreux autres sites, est plus convivial et nous permettra de mieux gérer les messages postés. Merci de votre compréhension. Retrouvez les derniers commentaires postés sur le site en cliquant sur le non "Top Mercato" ci-dessous