Lille se remet à rêver d'Europe !

signe un quatrième succès de suite en championnat en disposant de (2-1) en clôture de la 27e journée de . Si Plasil a ouvert le score sur penalty (29e), les Girondins ont ensuite déjoué, permettant à Lille de renverser la rencontre grâce à Rodelin (59e) et Kalou (72e). Le LOSC est totalement de retour dans la course à l'Europe, tandis que Bordeaux lâche prise.

On n'arrête plus Lille. L'élimination en à dans la semaine n'a pas coupé les jambes du LOSC. On aurait pourtant pu le penser, surtout à la vue de la prestation indigne des joueurs de en première mi-temps. Mais en face, il y avait une équipe de Bordeaux en plein doute. Les Girondins n'ont rien fait pour faire mentir leur président, , qui a tancé ce dimanche dans les colonnes de l'Equipe les "poules mouillées et les mauviettes" de l'effectif aquitain. Pourtant, c'est bien Bordeaux qui a le mieux débuté la rencontre. Une bonne entame logiquement récompensée de l'ouverture du score. Béria était poussé à la faute dans sa surface par Trémoulinas, offrant un penalty aux visiteurs que le capitaine Plasil se chargeait de transformer (0-1, 29e). Un but qui ne réveillait même pas les Dogues. Heureusement pour eux, Bordeaux allait ensuite gâcher toutes ses occasions.

Diabaté, qui s'était déjà procuré la première opportunité de la rencontre (5e), ne parvenait pas à faire la différence de la tête, tombant sur Elana (37e) ou ne cadrant pas sa tentative (44e). Le gardien lillois était également attentif sur un coup franc dévié d'Obraniak juste avant la pause, dégagé en catastrophe (45e). Peu inspirés lors des 45 premières minutes, à l'image d'un Payet transparent, et sûrement bougés dans les vestiaires par Rudi Garcia, les Lillois revenaient sur le terrain avec de bien meilleures intentions. Et sur un corner mal renvoyé par la défense bordelaise, Basa déviait le ballon pour Rodelin. Le Réunionnais, seul aux 15 mètres, ne se posait pas de question et envoyait une volée du pied gauche imparable. Son premier but en L1 permettait aux siens de recoller au score (1-1, 58e). A la rue, incapable de sortir correctement le ballon, Bordeaux sombrait sur un nouvel exploit personnel d'un autre joueur décrié lors de la première partie de saison : Kalou.

Profitant d'une mésentente de la défense sur un coup franc de Pedretti, l'Ivoirien s'offrait un petit festival devant le but de Carrasso avant de pousser la balle dans les filets (71e, 2-1). Un renversement de situation total. Lille passait ensuite tout près du break. Mais Payet ne bénéficiait pas d'un penalty sur une faute de Faubert (74e) et ratait ensuite sa passe pour Kalou, seul au centre sur un contre (81e). Elana était quant à lui contraint de sortir le grand jeu sur une frappe lointaine de Ben Khalfallah (89e). Rien qui n'influait finalement sur le score. Bordeaux, qui a lâché physiquement, confirme ses difficultés du moment et enchaine sur une quatrième défaite en championnat. A l'image de Montpellier, Lille continue son spectaculaire redressement : ce quatrième succès... de suite permet au LOSC de grimper à la 7e place et de se mêler à la lutte pour les places européennes. Un objectif qui s'éloigne inexorablement pour Bordeaux.
Article précédent Match Lille - Bordeaux ... Article suivant Lille : Garcia ne veut ...