TOPS Ligue 1 : Reims, Sainté et le duo OM-LOSC

Après chaque journée de , nous essayons de définir quels ont été les Tops. A l'issue de la 27e étape, force est de constater que Reims, Saint-Étienne et le duo -Lille sont vraiment sortis du lot.

Grzegorz Krychowiak et Zlatan Ibrahimovic
Tops du week-end

Champagne pour Reims ! Après l'expulsion du défenseur , peu de personnes croyaient encore que l'équipe champenoise allait pouvoir réaliser un exploit retentissant contre le . C'était sans compter sur Grzegorz Krychowiak qui a surgi quatre minutes plus tard afin de crucifier le gardien de but . Incapables d'égaliser et de prendre l'avantage après ce but encaissé, sans oublier un avantage numérique non-négligeable, les Parisiens ont subi leur cinquième défaite de la saison. Ce n'est vraiment pas une bonne manière de bien préparer le 8e de finale retour de la programmé face à mercredi prochain.

Les voyants sont au vert. En dépit de la très grave blessure de en première période contre , les joueurs de Saint-Étienne ont réussi à garder le cap pendant cette rencontre importante. Portés par un public chaud bouillant, les hommes de ont logiquement écrasé les Aiglons au Stade Geoffroy Guichard (4-0). Au passage, on retiendra que a inscrit un doublé, son 15e but de la saison et a encore régalé avec une réalisation personnelle en guise de cerise sur le gâteau. Qui peut arrêter cette escouade ligérienne qui est imbattable depuis le début de cette année 2013 ? Quatrièmes en Ligue 1, qualifiés pour les 1/4 de finale de la et finalistes de la , les Stéphanois sont bien partis pour réaliser une saison inoubliable.

OM-, deux équipes à réaction ! Quel est le point commun de ces deux clubs ambitieux lors de la 27e journée de Ligue 1 ? Tout simplement qu'ils ont réussi à inverser une situation qui semblait vraiment mal engagée. Menés respectivement par et , les Marseillais et les Lillois ont trouvé les ressources mentales nécessaires afin d'égaliser puis de prendre l'avantage de façon définitive (2-1). Les entraîneurs Élie Baup et savent que leurs troupes sont capables de mieux faire mais ils peuvent clairement se satisfaire d'avoir vu une réaction d'orgueil après les ouvertures du score signées Marcos (Troyes) et (Bordeaux). Les trois points de la victoire avaient une saveur particulière au Vélodrome et au Grand Stade dimanche dernier.

Flops du week-end
Article précédent Ligue 1 : le meilleur d... Article suivant OM : Sougou et la fiert...