Un scénario qui se dessine pour Neymar ?

Le temps passe et pour le moment, n'a toujours pas donné le feu vert en ce qui concerne son futur. Mais selon les médias brésiliens et espagnols, une tendance commence à voir le jour du côté de .

Neymar

Une nervosité perceptible ? Les administrateurs du club de Santos tiennent vraiment à ce que Neymar reste au le plus longtemps possible. Mais à vrai dire, ces dirigeants auriverde sont bien conscients que l'aspect financier est parfois plus important que l'aspect sportif. Autrement dit, ils pourraient se résoudre à vendre le goleador pendant le prochain mercato estival. Pourquoi ? Tout simplement parce que le prodige de 21 ans et ses conseillers ne veulent pas entendre parler d'une nouvelle prolongation de contrat. Ceux qu'on surnomme "Les Poissons" pourraient donc accorder un bon de sortie à leur joyau pour éviter de le laisser partir librement en juin 2014. Il est vrai qu'une telle hypothèse s'apparentait à une catastrophe sur le plan économique.

Actuellement, Neymar est la superstar incontournable du football brésilien et sa valeur réelle oscille entre 40 et 50 millions d'euros. Comment imaginer un seul instant que Santos puisse fermer les yeux sur une telle manne financière qui pourrait assainir les finances ? D'après le quotidien As, le père du natif de Mogi das Cruzes a laissé entendre que son fils a reçu une proposition afin de rempiler à Santos mais que pour l'heure, il est hors de question de l'accepter. Un homme d'affaires qui fait partie de l'entourage de Neymar a indiqué, pour sa part, que Santos doit envisager très sérieusement de le céder à une grande écurie européenne "en juillet" pour recevoir "une belle somme d'argent".

Autrement dit, la venue de l'international brésilien sur le Vieux Continent pourrait bien n'être plus qu'une question de mois au train où vont les choses. La pression des actionnaires de Santos se ferait sentir désormais et l'un d'eux aurait même interpellé le vice-président Odilio Rodriguez afin de lui suggérer de vendre Neymar au plus offrant. Le gestionnaire se serait empressé de répondre qu'il essaie "de se battre" afin d'inciter Neymar à... "renouveler son engagement". Histoire que le club ne soit plus forcé de le vendre l'été prochain pour récupérer de l'argent ou alors prendre le risque de le voir partir sans rien recevoir en échange l'année prochaine. Le Bayern, le , ou encore le vont-ils lâcher les chevaux pour faire pencher la balance dans quelques mois ?
Article précédent Sochaux : une longue li... Article suivant Trois autres affiches a...