ASSE-PSG, une affiche à double enjeu

Quatrième, l'AS reçoit le Paris Saint-Germain, leader au classement, dimanche soir en match de clôture de la 29e journée de . Invaincus en 2013, les Verts visent une place sur le podium, tandis que le club parisien voudra accentuer son avance en tête du championnat.

Yohan Mollo

Profiter de l'aubaine


incapable de dominer (0-0) et humilié à (4-1), Saint-Etienne a une occasion en or de prendre la troisième place du classement à l'OM et de se rapprocher du deuxième rang occupé par le voisin rhodanien, synonyme de qualification pour la prochaine . Seule équipe à ne pas avoir connu la défaite en 2013, l'ASSE n'a même pas besoin d'attendre le résultat de à Nancy pour afficher ses ambitions du soir dans le Chaudron. Grâce à une belle différence de buts (+25), la formation de sera assurée de monter sur la troisième marche du podium en cas de victoire contre le . Pour y parvenir, le retour du Brésilien , absent à Rennes (2-2), est une bonne nouvelle. Et , seize buts depuis le début de saison, rêve sans doute d'avance de pouvoir se mesurer à distance avec , le meilleur buteur du championnat. "C'est un grand rendez-vous. On sait à quoi s'attendre quand on affronte une équipe de ce calibre. Nous nous préparons pour cela, a indiqué en conférence de presse. Nous devrons être concentrés à chaque instant, car c'est une équipe qui n'a pas besoin de beaucoup d'occasions pour marquer. Nous jouerons notre carte à fond. Nous avons un public fantastique qui va nous pousser jusqu'au bout. On va tout donner."

Filer vers le titre


Saint-Etienne n'est pas le seul à se féliciter du fiasco lyonnais à Bastia. Pour le PSG, le revers de son dauphin lui donne la possibilité d'avoir sept points d'avance, dimanche soir en cas de succès à Geoffroy Guichard. Depuis quelques semaines, l'OL a manqué le coche à plusieurs reprises. Cette fois, c'est à l'équipe de de frapper un grand coup sur la Ligue 1. D'abord en devenant la première formation à faire tomber Saint-Etienne en 2013 et, conséquence directe, de prendre une option sérieuse pour le titre de champion de France. Au match aller, on se souvient que le club de la capitale avait concédé son premier revers en championnat (1-2), lors de la 11e journée. Mais devant les journalistes, le technicien transalpin ne souhaite pas voir dans cette affiche une revanche, plutôt comme un match contre un concurrent direct. "C'est peut-être l'heure pour eux désormais de perdre quelques rencontres, a-t-il lâché. C'est vraiment une équipe dangereuse, sur une bonne dynamique (...) Ce sera une confrontation très importante pour le classement, car Saint-Etienne n'est pas loin de nous et peut donc entrer dans la course au titre." Confronté aux indisponibilités de Ménez, Verratti, et , Carlo Ancelotti va devoir trouver d'autres solutions pour faire (enfin) tomber le Forez.
Article précédent Ligue 1 : pas de comple... Article suivant PSG : Ancelotti dément ...


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼