Koscielny-Mertesacker, une paire d'avenir à Arsenal

Au cours des deux derniers matches contre le (succès 0-2) et Swansea (victoire 0-2), le manager d', , a choisi d'aligner le duo Koscielny-Mertesacker dans l'axe de son arrière-garde. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette paire a donné satisfaction !

Laurent Koscielny et Per Mertesacker

La hiérarchie a été bousculée. Il y a encore quinze jours, le coach des Gunners, Arsène Wenger, s'appuyait énormément sur en tant que titulaire. D'ailleurs, l'international belge avait même le brassard de capitaine ce qui prouvait qu'il était indispensable dans le dispositif d'Arsenal. Mais apparemment, les performances récentes du défenseur central ont profondément déçu le technicien français et il a donc décidé de miser sur le tandem Koscielny-Mertesacker. A vrai dire, les deux hommes semblent avoir pas mal d'automatismes dans la mesure où ils ont stabilisé l'arrière-garde d'Arsenal. Face au Bayern et Swansea, le Français et l'Allemand ont rendu une copie parfaite ou presque en empêchant les Bavarois et les Swans de scorer.

Forcément, Arsène Wenger n'envisage sans doute pas de changer ses plans alors que se profile un match à domicile contre Reading le 30 mars prochain (31e journée de ). Interrogé dans les colonnes du journal The Sun, a fait savoir qu'il est vraiment ravi de figurer dans le onze titulaire ces derniers temps. L'international tricolore, qui a été convoqué par pour affronter la Géorgie (22 mars) et l'Espagne (26 mars) dans le cadre des éliminatoires du , savoure ce moment. Aujourd'hui, il n'envisage pas une seule seconde de tourner le dos à l'Emirates Stadium. "Je n'ai aucune envie d'être ailleurs", a-t-il souligné. Son seul objectif est de "tout donner", avec ses coéquipiers, "pour être en " la saison prochaine.

Pour sa part, a eu vent d'une rumeur qui faisait état de son possible come-back de l'autre côté du Rhin, plus précisément au VfL . Par le biais du média Bild, le roc allemand âgé de 28 ans a expliqué qu'il est hors de question pour lui de quitter Arsenal même si Arsène Wenger a parfois sévèrement critiqué ses performances. "Non, je ne pense pas à revenir en Allemagne. Je suis sous contrat à Arsenal et j'ai l'intention de rester dans ce club encore plusieurs années", a-t-il martelé. Cette saison, l'ancien joueur du Werder Brême a disputé 36 matches et inscrit 2 buts pour le compte des Gunners. Son "alliance" avec Laurent Koscielny semble lui avoir apporté une bonne dose de confiance et de sérénité pour finir la saison en beauté.
Article précédent Stoke City : le prix de... Article suivant ASSE : quatre clubs lor...