Le PSG prépare bien la venue du Barça !

Le PSG s'est contenté d'un court mais précieux succès devant (1-0) en ouverture de la 30e journée de . Malgré leur domination et plusieurs occasions franches, les Parisiens ont dû attendre un but de Gameiro en fin de match pour souffler (80e). prend provisoirement huit points d'avance en tête et a bien préparé la réception du Barça.

Ils l'avaient affirmé toute la semaine : pas question de prendre cette rencontre devant Montpellier à la légère et de se disperser en pensant trop tôt au quart de finale de à venir contre le Barça. Les Parisiens l'ont prouvé sur le terrain et ont été récompensés de leur bon état d'esprit par un court mais ô combien important succès. Une petite passation de pouvoir avec un champion de France qui s'est présenté avec un schéma tactique plutôt ambitieux sur le papier, avec notamment l'association de Cabella et Belhanda dans l'entrejeu, mais qui a fini par craquer. Si ce n'est que sur quelques contres, jamais le MHSC n'aura véritablement inquiété le PSG.

Sirigu a bien eu quelques arrêts à effectuer mais n'aura pas vraiment tremblé, mis à part sur une frappe non cadrée de Charbonnier (24e), ou un débordement de Camara dont le centre était repoussé en corner (53e). En face, Paris aura délivré une très bonne prestation d'ensemble, sans Sakho, une fois encore remplaçant, mais avec Ménez, qui a profité du fait que Lavezzi soit laissé au repos pour débuter la rencontre. Mais les Parisiens ont longtemps pêché dans le dernier geste. Le gros raté de Chantôme, parfaitement servi dans l'intervalle par après seulement 43 secondes de jeu, donnait le ton de la soirée (1ère). Car Ibrahimovic, bien en jambes, n'a pas été en réussite dans ses tentatives (20e, 27e, 39e), tout comme (29e) ou Ménez (51e). Ce dernier aurait d'ailleurs dû bénéficier d'un penalty, non sifflé par M. Bien, pour une faute bien existante de Stambouli (25e). Incapable de profiter de ses temps forts, comme sur cette grosse période de domination au retour des vestiaires, le PSG n'a pour autant pas lâché prise et a fini par trouver la faille.

Grâce à un bon travail de Beckham, Ibrahimovic remisait intelligemment en retrait pour Gameiro, dont le plat du pied faisait mouche (82e, 1-0). Un coaching gagnant de , qui avait fait entrer Beckham et Gameiro quelques minutes auparavant. Et si Ibrahimovic n'était pas loin de doubler la miser dans la foulée (83e), Paris se contentera aisément de ce succès. Une victoire obtenue sans Lavezzi, laissé au repos donc, ni , forfait et dont la présence mardi est incertaine et qui permet au PSG de faire le plein de confiance avant de recevoir le Barça mardi. Avec provisoirement huit points d'avance sur , les joueurs de Carlo Ancelotti ont fait un nouveau pas vers le titre.

F.S
Article précédent Match PSG - Montpellier... Article suivant PSG : Ancelotti et la p...