OL : Aulas n'est pas à une provocation près

Alors que le président lyonnais présentait et à la presse, il a tout de même tenu à faire passer un mot à certains de ses confrères :

" Je pense que c'est bien de dire que Toulouse et Nice ont des super présidents. Bien sûr, ils ont plus de mérite car ils disposent de moins de moyens mais si on veut que les clubs français progressent au niveau européen, il faut accepter que le recrutement puisse se faire au profit des plus importants. Tout le monde doit jouer le jeu sous peine d'affaiblir le football français. "
Article précédent OL : Cissokho revient s... Article suivant TFC : Casanova fustige ...