FLOPS Ligue 1 : Réveillère, Rennes et le cas Gameiro

Après avoir évoqué les TOPS du week-end dernier, place aux FLOPS ! Ce lundi, l'équipe de TopMercato a choisi d'évoquer Anthony Réveillère, l'équipe de Rennes et le cas Kévin Gameiro qui fait jaser au depuis quelques jours.

Anthony Réveillère
Flops du week-end

Anthony Réveillère était méconnaissable. Avant le match entre l' et Toulouse, force est de constater que les Gones devaient impérativement s'imposer afin de briser une série de cinq rencontres sans victoire. Les troupes de ont fait le boulot comme on dit (3-1) mais le technicien n'a pas hésité à tacler Anthony Réveillère après le coup de sifflet final. Le coach des Gones n'arrive pas à comprendre pourquoi le latéral est passé au travers en première période alors qu'il était titulaire. Résultat, il a choisi de remplacer le défenseur, avant le deuxième acte, par Gueïda Fofana. A priori, les deux hommes devraient avoir une franche explication ce lundi, ou au plus tard demain, afin de comprendre ce qui cloche en ce moment...

Rennes n'y arrive plus. Dans cinq jours, les Bretons vont défier Saint-Étienne en finale de la . Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Rouge et Noir n'ont pas bien préparé ce grand rendez-vous qui pourrait leur permettre, en cas de succès, d'étoffer le palmarès du club et d'obtenir un ticket pour la prochaine édition de la Ligue Europa. Face à (4-2), le coach a pu constater que son arrière-garde n'est pas au point avant de défier les Verts. Passifs et inattentifs, les Rennais ont bu le bouillon contre l'équipe de Haute-Savoie. Résultat, leur spirale négative se poursuit (2 nuls, 6 défaites) alors que se profile l'affiche au . Un sursaut d'orgueil s'impose !

Kévin Gameiro, le nouveau symbole du ras-de-bol tricolore. Au fil de cette saison 2012/2013, plusieurs joueurs français du PSG ont fait part de leur mécontentement au sujet de leur situation. En effet, ou encore ont parfois fait savoir, directement ou indirectement, qu'ils ne supportent plus le fait d'être des jokers de luxe dans la capitale titularisés, ou non, en fonction des absences de certaines superstars. Jusqu'à présent, l'attaquant Kévin Gameiro n'avait pas fait part de son mal-être. Mais contre samedi dernier (succès 0-1 des Parisiens), le buteur n'a pas accepté le fait d'être remplacé à la 64e minute par . Après avoir quitté la pelouse, l'ex-joueur de Lorient a violemment shooté dans une bouteille et il n'a pas eu un regard pour l'entraîneur . Le "french blues" est palpable au Parc pour certains éléments...

Voir les Tops
Article précédent OL : Réveillère dans l'... Article suivant OL : confiance retrouvé...