Bordeaux frustre les Verts

Dans une ambiance bizarre, sans les encouragements de ses supporters, n'a pas été capable de s'imposer devant une triste équipe de (0-0). Les Verts laissent passer une nouvelle occasion de mettre la pression sur .

A croire que Saint-Etienne n'a pas envie de grimper sur ce podium. Les Verts restent ce vendredi quatrièmes, à un point de leurs rivaux lyonnais. Et c'est plus leur faute que celle de Bordeaux (0-0). A quatre jours de défier en demi-finale de la , les Girondins n'ont quasiment rien montré, imprimant un faux rythme tout au long d'une rencontre qu'ils n'auront jamais emballé si ce n'est sur quelques fulgurances. Jamais Ruffier n'aura été inquiété, les joueurs de ne parvenant à cadrer aucune de leurs quatre pauvres tentatives.

Des chiffres qui attestent de la pauvreté du jeu d'une équipe qui aurait pu terminer à 10 après un geste très dangereux d', sanctionné seulement d'un avertissement (67e). Des chiffes qui donneront surtout encore plus de regrets aux Verts. Mais il aura manqué à ces derniers de la réussite, à l'image d'un Aubameyang encore maladroit, comme la semaine passée à Lyon. Le Gabonais a raté un contrôle seul face à Carrasso (23e), avant de ne cadrer aucune de ses bonnes tentatives (32e, 52e, 78e). Ses coéquipiers n'ont pas eu plus de chance, Hamouma (35e) et de Guilavogui (50e) tombant sur un Carrasso très inspiré, sauvé également par son poteau sur une déviation de... son coéquipier Poko (35e).

Grève des encouragements


Il aura également manqué à Sainté l'appui de son public. Geoffroy-Guichard n'a pas joué son rôle de douzième homme, avec une grève des encouragements réclamée par les principaux groupes de supporters pour contester la fermeture d'une tribune pour cette rencontre, suite aux incidents ayant émaillé le match à Lyon le week-end passé. Seuls des sifflets sont descendus des tribunes à la fin de chaque mi-temps, en plus de chants insultants à l'encontre de la Ligue et de quelques encouragements en deuxième mi-temps.

"Les joueurs n'ont pas été récompensés de la saison qu'ils font", regrettait sur BeIn Sport en commentant l'attitude des supporters stéphanois. "Il n'y rien à reprocher aux joueurs, ajoutait l'entraîneur de l'ASSE. Il y a un manque d'efficacité et un grand Carrasso. Ce n'est qu'un point. Il faut le prendre." Les Verts auront désormais un 'il sur les performances de leurs concurrents directs. et pourraient leur passer devant et Lyon conforter sa place sur le podium en cas de succès. Et donner encore plus de regrets à Sainté...

F.S
Article précédent Match Saint-Etienne - B... Article suivant Bordeaux, Gillot : "Nou...