Arsenal s'invite sur le podium

Vainqueur 1-0 contre les Queens Park Rangers, s'est invité sur le podium au détriment de , qui compte toutefois deux matches en moins. Les Gunners courent toujours après la . Tout comme , tombeur de (1-0) grâce à l'incontournable . , accroché par West Ham, commence à s'inquiéter sérieusement alors que son maintien n'est toujours pas assuré.

Arsenal n'a vraiment pas eu à s'employer pour l'emporter contre les Queens Park Rangers (1-0) lors de la 36e journée. Les Gunners n'ont eu besoin que d'une action et de vingt secondes pour trouver la faille et marquer le seul but de la rencontre, par Walcott (1e). Les hommes d' se sont ensuite efforcés de contrôler les débats face à une équipe de , déjà reléguée, clairement empruntée. Ce succès permet à Arsenal de monter sur le podium, mais possède deux matches de plus que Chelsea. Tottenham a dû être patient pour remporter une victoire précieuse contre Southampton (1-0) lors de la 36e journée. Les Spurs s'en sont sortis grâce à une frappe tendu de Gareth Bale, pourtant transparent jusque-là. Avec ce succès, les hommes de Villas-Boas restent au contact Arsenal et sont plus que jamais en course pour la Ligue des champions. Le titre de champion officiellement perdu, n'a plus qu'à assurer sa deuxième place. Les Citizens n'ont plus vraiment de motivation, en atteste ce nul très poussif sur le terrain de Swansea (0-0). A trois journées de la fin, les Skyblues pourraient voir revenir Chelsea à cinq points.

Toujours en danger de relégation, Newcastle n'a pas su s'imposer contre West Ham et s'est contenté d'un résultat vierge (0-0). Les Magpies ne possèdent plus que trois longueurs d'avance sur , premier relégable et tombeur de West Bromwhich (2-3). Les Latics ont eu le mérite de l'emporter après avoir été menés par deux fois et des buts de Long (29e) et McAuley (50e) pour les Baggies. Koné (39e), McArthur (58e) et McManaman (80e) permettent donc à leur formation de croire au maintien. En cas de victoire dans leur match en retard, les hommes de reviendraient à hauteur de Newcastle. Officiellement relégué la semaine passée, Reading a au moins le mérite de toujours se battre et s'est imposé à (2-4). Robson-Kanu (12e et 62e) avait mis son équipe sur les rails en inscrivant un doublé. Auteur lui aussi de deux réalisations, Ruiz (70e et 77e) pensait pouvoir redonner aux siens mais Le Fondre (75e) et Karacan (83e) tuaient le suspense. A jouer avec le feu, Fulham, toujours pas maintenu, pourrait se brûler. C'est le cas aussi de Norwich, battu par et un doublé d'Agbonlahor (55e et 90e)
Article précédent QPR : Redknapp prévient... Article suivant PSG : Sagna ne ferme pa...