L'Atlético domine le Real

L' a remporté face au Real sa dixième de son histoire (2-1, ap). Dans un match tendu, où l'arbitre de la rencontre a souvent été mis à contribution, les hommes de ont réussi à l'emporter dans les prolongations. a pourtant ouvert la marque, mais et ont donné la victoire aux Colchoneros. Le buteur portugais a d'ailleurs reçu un carton rouge en fin de match, tout comme son coach Jose Mourinho.

Plus qu'une finale de Coupe, la rencontre entre l'Atletico est le Real est avant tout un derby. Et à voir le Stade Santiago Bernabeu en fusion durant les 120 minutes de jeu, on en vient presque à regretter que ces deux équipes ne se rencontrent pas plus souvent à ce stade de la compétition. Sur le terrain, évidemment, pas de cadeaux. En attestent les nombreux cartons distribués par l'arbitre de la rencontre. Jose Mourinho n'a d'ailleurs pas tenu l'intégralité de la rencontre, puisque le Portugais a été expulsé pour avoir insulté l'homme en noir.

Au niveau du jeu, les deux équipes n'ont pas proposé une prestation de très grande qualité. Le Real, après avoir dominé les trente premières minutes de la rencontre, a progressivement laissé l'Atletico revenir dans le match. Une prestation à l'image de celle de Cristiano Ronaldo, premier buteur de la rencontre (14e) et qui s'est au fil des minutes éteint, laissant la place à un énervement visible. Le buteur merengue ne finira d'ailleurs pas le match, pour avoir répondu à une faute de Fernandez, qui verra aussi rouge dans les toutes dernières secondes de jeu.

Miranda, héros de l'Atletico



Avant cela, les Colchoneros avaient réussi à revenir au score grâce à Diego Costa (34e), l'un de meilleurs joueurs sur le terrain avec son gardien de but Thibault Courtois. Certes, le Belge a fortement été aidé par ses montants, que les coéquipiers de , titulaire au coup d'envoi, ont touché à quatre reprises. Mais dans les prolongations, le portier des Rouge et Blanc est parvenu à sauver son équipe par deux fois, face à et . Les supporters du Real lui ont d'ailleurs fait payer, en lui lançant un projectile au visage.

Mais celui dont l'histoire retiendra probablement le nom est Miranda. Car c'est le défenseur brésilien, qui en première mi-temps de la prolongation a placé le coup de tête gagnant (98e). Un but qui met fin à une période de quatorze ans sans victoire contre le voisin honni. Diego Simeone peut être fier du travail réalisé depuis un an et demi à la tête des Matelassiers. De son côté, Jose Mourinho quittera probablement la Casa Blanca en fin de saison, sans avoir glané le moindre titre. Et son passage dans la capitale espagnole sera surement considéré comme un échec dans le futur.
Article précédent Match Real Madrid - Atl... Article suivant Une sortie manquée avec...