Bayern : les notes de la finale

Grâce au duo "Robbery" et à son gardien de but , le a remporté la finale de la ce samedi soir face au (2-1). Les deux ailiers du club bavarois, et , ont été décisifs sur les deux buts des leurs.

Neuer : 7 Le gardien de but bavarois a concédé un penalty, sur lequel il ne peut pas grand-chose, mais a arrêté toutes les autres occasions du Borussia. Impérial dès les premières minutes de jeu, dans les airs comme sur sa ligne, le portier international allemand a écoeuré les attaquants adverses.

Lahm : 5 Le latéral droit et capitaine du Bayern a livré un match bien transparent par rapport à ce que l'on a l'habitude de le voir faire. Timide offensivement, Lahm a surtout tenté d'assurer son couloir en défense.

Boateng : 5Quelques difficultés en début de match pour le défenseur central bavarois, heureusement pour lui bien rattrapées par Manuel Neuer. Plus serein lors du second acte, Boateng n'a tout de même pas été impérial.

: 4 Souvent fébrile en première période, l'ancien Lillois a offert un penalty aux Borussen sur une faute très en retard sur , et a manqué d'emmener les siens en prolongation.

Alaba : 5 Le latéral gauche a livré quelques bons centres sur ses montées, mais n'a pas toujours su fermer son couloir dans les séquences défensives.

Schweinsteiger : 5 Le milieu de terrain polyvalent est loin d'avoir livré le meilleur match de sa carrière. Quelques petites erreurs de transmission, des ballons perdus trop rapidement, "Schweini" n'était pas au top de sa forme.

: 6 Heureusement, l'international espagnol était là pour compenser les petites absences de son compère allemand. Impeccable à la récupération, l'ancien de l' a livré une très belle partie.

Robben : 7,5 Si on avait dû le noter à l'issue de la première période, le jugement ne serait pas très glorieux. Dans tous les bons coups, Arjen Robben a tout simplement manqué chacun de ses gestes avant la pause. Mais au retour des vestiaires, le Batave a signé une passe décisive astucieuse et le but de la victoire à la 89e minute de jeu, ce qui lui vaut le titre d'homme du match, même si c'était mal parti.

Müller : 5 A côté de ses deux ailiers, qui ont été décisifs sur les deux buts, n'était pas dans son match, et s'est rarement montré à son aise ce samedi soir face à Dortmund.

Ribéry : 7 Comme Arjen Robben, Franck Ribéry a vécu une première mi-temps bien compliquée. Le Français y a même touché moins de ballons que le Néerlandais, et a manqué ses gestes. Mais lui aussi a été décisif lors du second acte, en se trouvant à l'origine de chacun des deux buts, servant d'abord Robben à la limite du hors-jeu pour la passe du Batave à Mandzukic, avant de se muer directement en passeur décisif sur le second grâce à une talonnade inspirée.

Mandzukic : 6 L'avant-centre n'a pas énormément pesé sur la défense des Borussen, mais a inscrit le premier but des siens en véritable renard des surfaces, et ça compte.
Article précédent La consécration pour le... Article suivant Bayern, Robben : "J'ava...