Villas-Boas a trois bonnes raisons d'aller au PSG

Selon l'ensemble, ou presque, des médias britanniques, les dirigeants du font le forcing en coulisses afin de déloger de . Le "Group One" aurait-il intérêt à quitter les Spurs et à venir en France ? C'est possible...

André Villas-Boas

1) Revenir dans la cour des grands. Chaque coach qui gère un club professionnel rêve de disputer la chaque saison. A l'issue de l'exercice précédent, les Spurs de Tottenham n'ont pas réussi à valider leur ticket pour la C1. En dépit d'un jeu séduisant et tourné vers l'avant, les Londoniens n'ont pas pu intégrer le "Top 4" en . Résultat, ils doivent se contenter de participer à la Ligue Europa. Plutôt que de relever le défi en C3, André Villas-Boas pourrait prendre les rênes du PSG. Après s'être hissés en quarts de finale de la Ligue des champions, les Parisiens ont remporté le titre de champion de France. Ils disputeront donc, une seconde fois consécutivement, la plus prestigieuse des compétitions européennes.

2) Le jackpot sur le plan financier. Même si André Villas-Boas n'est pas obsédé par l'argent, force est de constater que l'offre des Parisiens pourrait, dixit le Daily Mail, l'inciter à traverser la Manche. En effet, le "Group One" qui coachait auparavant et Porto pourrait toucher un salaire annuel colossal d'environ 11,8 millions d'euros par an jusqu'en juin 2017. Cela le propulserait assurément dans la short-list des entraîneurs les mieux payés au monde. Toujours au rayon finances, André Villas-Boas pourrait aussi avoir une grosse cagnotte (entre 60 et 100 millions d'euros) pour renforcer l'effectif qui est dirigé par jusqu'à nouvel ordre.

3) Le plus gros du travail a déjà été effectué. Mine de rien, Carlo Ancelotti et son staff ont posé les fondations du "nouveau PSG". En dépit de l'arrivée de stars qui ont un sacré égo, "Carletto" est parvenu à gérer les crises de nerfs successives de chaque élément durant la saison 2012/2013 (Sakho, Ménez, Ibrahimovic...). Résultat des courses, le club de la capitale peut aujourd'hui s'appuyer sur un onze titulaire déjà très compétitif et sur un banc étoffé. En débarquant à Paris, André Villas-Boas n'aurait plus qu'à apporter sa touche personnelle. Les venues de trois voire quatre éléments de qualité seraient suffisantes afin de booster le PSG.
Article précédent CR7, El Shaarawy, Villa... Article suivant Monaco : 100 millions d...