Torres rembarre ses courtisans et prépare sa vengeance

En 2012-2013, n'a pas vécu une saison de tout repos. Pris en grippe par les supporters et critiqué par la presse pour son irrégularité, l'attaquant espagnol n'a pourtant pas vécu une année totalement noire, notamment en Coupe d'Europe. Aujourd'hui, "El " a les crocs et se dit impatient de rencontrer pour parler de sa situation.

Fernando Torres

8 buts en championnat, 3 en et 6 en Ligue Europa. Pour un attaquant, il y a pire comme bilan. Mais quand on s'appelle Fernando Torres, les attentes sont telles que dirigeants, supporters et observateurs sont très exigeants. Surtout que depuis qu'il a posé ses valises à Londres après des saisons de rêve à l' puis à , l'international espagnol manque de régularité, si bien que le footballeur de 29 ans n'a pas manqué de recevoir de virulentes critiques sur son niveau de jeu et son adaptation à Stamford Bridge.

Sous contrat jusqu'en 2016 avec , Fernando Torres a confié récemment sa volonté de poursuivre l'aventure avec le club londonien, en dépit d'un contexte extérieur marqué par les rumeurs de départ et les spéculations autour de l'arrivée d'un attaquant lors de ce mercato estival. Actuellement au pour disputer la avec l'Espagne, le Madrilène s'est de nouveau exprimé, cette fois pour évoquer sa future collaboration avec José Mourinho, de retour dans la capitale anglaise.

Pas question de jouer à Barcelone


Auprès de la radio Onda Cero, il n'a pas caché son enthousiasme à l'idée de travailler avec le Happy One, même s'il entend connaître les intentions du Portugais à son égard. "J'ai hâte de discuter avec Mourinho et de savoir quels seront ses projets avec moi. Je veux parler avec lui et préparer la saison prochaine. Ce dont je suis conscient, c'est qu'il va attendre beaucoup de moi. J'ai la pression, mais c'est un défi pour un joueur."

On le sait, l'ancien coach madrilène pourrait être amené à bouleverser en profondeur sa future attaque, et Fernando Torres comme seraient susceptibles de s'en aller afin de laisser la place à d'autres footballeurs (Lukaku ?). Sur ce point, l'Espagnol a tenu à être clair : il souhaite poursuivre sa carrière avec Chelsea, au point de repousser l'intérêt du Barça. "Je connais Rosell (le président blaugrana, ndlr) depuis longtemps. Il y a une relation personnelle, mais rien de plus." S'il tient à sa seconde chance, José Mourinho lui en fera-t-il cadeau ?
Article précédent Chelsea : De Bruyne ver... Article suivant Chelsea : les Blues fix...