Sortie de vestiaires... Julio Cesar

Après une saison compliquée chez les Queens Park Rangers, le portier brésilien Julio César revient sous le feu des projecteurs à l'occasion de la . Pour TopMercato, il revient sur l'état de forme de la Seleção et nous parle de son rêve de remporter le Mondial à domicile.
Julio Cesar
Deuxième match et deuxième victoire pour le dans cette Coupe des Confédérations. Tout va pour le mieux pour la Seleção...

La victoire face au (2-0) n'aura pas été aussi facile que cela. Ils nous ont embêtés durant une bonne partie de la première mi-temps et auraient pu égaliser juste avant la pause. Nous empochons les trois points et la qualification pour les demi-finales est en poche, mais nous savons que nous pouvons produire un meilleur jeu que ce que nous avons fait jusqu'à présent. Il nous reste un dernier match contre l'Italie pour peaufiner nos automatismes et préparer au mieux la suite de la compétition.

Le quatuor offensif --- a encore brillé de mille feux. Pouvez-vous nous en parler ?

Ce sont tous les quatre des joueurs extraordinaires. Ils sont parfaitement complémentaires et savent se mettre au service de l'équipe. Fred, c'est un pur numéro 9, un renard des surfaces qui sent le but comme personne. Il porte l'une des meilleures équipes du Brésil, Fluminense, sur ses épaules depuis plusieurs saisons. Hulk, c'est un monstre physique. Il est explosif et possède une puissance de frappe hallucinante. Oscar, c'est un artiste, un joueur très intelligent et solide. Quant à Neymar, c'est tout simplement l'un des meilleurs joueurs au monde. Il est encore très jeune et possède encore une superbe marge de progression. Il démontre depuis le début du tournoi qu'il est un très grand joueur.

Après une saison compliquée à QPR et une relégation (D2 anglaise), le fait de retrouver les cages de la sélection brésilienne doit vous faire beaucoup de bien...

C'est vrai. La saison a été très compliquée à titre collectif et personnel. Nous n'avons pas bien joué et le club descend en deuxième division, ce qui est un peu surprenant étant donné l'effectif que nous avions. Rejoindre mes partenaires en sélection me fait un bien fou, c'est rafraichissant pour moi car cela me permet de revenir dans une atmosphère compétitive. me fait confiance, le groupe me fait confiance, ça me fait extrêmement plaisir. À moi de leur donner raison en effectuant de solides prestations.

Dans moins d'un an votre pays accueille la . Comment envisagez-vous cet évènement ?

Cela va être une très grande fête du football. Je vais tout donner pour essayer de faire partie de l'aventure et de gagner le Mondial à la maison. Cela serait un rêve pour moi. Remporter une Coupe du monde dans son pays, c'est tout simplement grandiose. C'est le nirvana pour un footballeur. Allez donc demander à des joueurs comme Zinedine Zidane et , qui ont eu la chance d'être champions du monde dans leur pays, je suis convaincu qu'ils vous en parleront avec des étoiles plein les yeux.
Article précédent AS Rome : de nombreuses... Article suivant QPR : on s'arrache Juli...