Neymar a annoncé la couleur pour le Mondial 2014

On attendait tous au tournant lors de la . A l'image de sa prestation superbe lors de la finale - Espagne (3-0), l'attaquant a traversé cette compétition avec un costume que certains croyaient trop dur à endosser : celui de leader incontournable de la Seleção.

Neymar

Sur un air de samba... Avant le coup d'envoi de la Coupe des Confédérations, Neymar avait encore beaucoup de choses à prouver au Brésil. Si ses coups de génie avec ont marqué les esprits, force est de constater qu'il manquait encore quelque chose au jeune goleador pour exploser au sein de l'équipe nationale et ainsi se mettre dans la poche tout le peuple auriverde. Après son transfert acté au il y a environ un mois, certaines personnes se posaient toujours une question à son sujet : a-t-il les épaules requises pour être la figure de proue de la Seleção et la guider au sommet lors du  ? Aujourd'hui, la réponse est clairement " oui ". Même s'il reste beaucoup de temps avant le début de cette compétition planétaire, on peut dire que Neymar a donné rendez-vous à tout le monde dans le cadre de la Coupe des Confédérations.

Grand artisan de la victoire en finale face à l'Espagne (3-0, 1 but inscrit), le joueur âgé de 21 ans a dominé de la tête et des épaules ce tournoi. Élu fort logiquement "Meilleur joueur" avec en guise de récompense le " " remis par la , Neymar a frappé un grand coup. Avec 4 buts marqués et 2 passes décisives, le natif de Mogi das Cruzes a étalé toute sa classe. Une demi-volée magique contre le Japon (succès 3-0), un double contact avec en prime un petit pont face au (victoire 2-0), une frappe sublime dans la lucarne opposée contre l'Italie (succès 4-2) et une autre face à l'Espagne (triomphe 3-0) : n'en jetez plus, Neymar nous a offert un vrai récital au pays de la samba.

La cadence va s'accélérer


Au cours d'un entretien retranscrit sur le site de la FIFA, l'artilleur a confié que c'est "important d'avoir gagné ce titre" avec en guise de cerise sur le gâteau "un match historique entre le Brésil et l'Espagne" qui a tenu toutes ses promesses. Assurant qu'il n'a pas pensé "à faire taire les critiques", Neymar a ajouté qu'il voulait avant tout aider ses partenaires "de la meilleure manière possible" afin de remporter une troisième Coupe des Confédérations consécutive et la quatrième au total pour le Brésil (1997, 2005, 2009 et donc 2013). Désormais, le Brésilien va profiter de quelques jours de vacances avant d'intégrer l'effectif du .

"Ils m'ont pas mal félicité (certains de ses futurs coéquipiers catalans, ndlr), ce qui m'a rendu très heureux car ce sont des joueurs que j'admire et que je respecte. Je vais avoir l'honneur et le bonheur de jouer à leurs côtés", a-t-il souligné. Si la prochaine étape de sa carrière est bien évidemment sa première saison à venir chez les Blaugrana, n'oublions pas qu'il y en aura une autre de très importante qui se nomme, bien entendu, Mondial 2014. Nul doute que dans un an, Neymar voudra rester le maître au Brésil et devancer une fois de plus ses rivaux. Histoire, pourquoi pas, d'inscrire son nom dans la légende du foot avec un sacre planétaire avant, pourquoi pas, de remporter un premier Ballon d'Or !
Article précédent Barça : Messi craint le... Article suivant Mercato, le journal des...