Exclu TM : 4 questions posées à... Jesus Navas

Auteur d'une entrée intéressante en finale de la , l'ailier n'aura néanmoins pas permis de sauver l'Espagne d'un naufrage au Maracana (revers 3-0). Pour TopMercato, le nouveau joueur de revient sur la rencontre et nous parle de son transfert chez les Citizens.
Jesus Navas
Jesus Navas, quels sont les enseignements à tirer de cette défaite 3 à 0 face au en finale de la Coupe des Confédérations ?

La principale leçon à tirer est que nous ne sommes pas invincibles. Le groupe de joueurs et le staff le savaient déjà, mais je pense que beaucoup de gens nous voyait survoler la compétition. Je ne pense pas que nous ayons fait un match catastrophique face au Brésil, mais nous avons commis quelques erreurs inhabituelles. Nous avons mal entamé le match, puis mal entamé la seconde période et le Brésil a marqué deux fois. Nous avons eu des occasions de but, mais ce n'était pas notre jour. Il n'y pas de quoi tirer la sonnette d'alarme, on ne peut pas gagner tout le temps. Le Brésil a très bien joué et c'est une superbe équipe.

L'équipe a semblé fébrile et nerveuse. Ce n'est pas habituel pour la Roja...

Il y avait beaucoup de nervosité sur le terrain, mais cela fait partie du jeu. Les duels ont été très rugueux, les contacts ont été un peu musclés, et les joueurs des deux camps se sont un peu emportés par moments. Mais c'est toujours comme ça lors d'une finale. Les deux équipes voulaient gagner et tout le monde était à bloc, super motivé à l'idée de remporter cette coupe. Le public poussait fort derrière la sélection brésilienne et les joueurs étaient enthousiastes à l'idée de nous battre.

Comment pensez-vous que l'équipe va réagir à cette défaite lors des semaines à venir ?

On va réagir et apprendre de cette défaite. On ne va pas tout remettre en cause parce que nous avons perdu cette finale. Nous sommes tout de même encore champions du monde en titre et double vainqueurs de l'Euro. On a été battus, et maintenant il faut penser aux prochains matches de qualification pour le Mondial qui auront lieu au mois de septembre. On reviendra plus fort l'an prochain et nous essayerons de conserver notre couronne mondiale. Le challenge est excitant.

Vous avez signé il y a peu pour Manchester City. Pourquoi votre choix s'est porté vers les Citizens ?

Je suis très heureux d'avoir signé pour une équipe du calibre de Manchester City. Les dirigeants m'ont séduit avec leur projet et voulaient vraiment me recruter. Je vais essayer de m'adapter au plus vite au jeu anglais afin d'aider mon équipe à avoir les meilleurs résultats possibles. Je parle souvent du club avec mon coéquipier , qui ne m'en dit que du bien.
Article précédent Juventus : Anelka de re... Article suivant Man City : Pellegrini v...