Kaká avance en terrain miné au Real Madrid

Kaká n'a vraiment plus aucune marge de manoeuvre au . La concurrence de nouveaux milieux de terrain ( et sans doute Illarramendi) aux dents longues pourrait reléguer le milieu offensif brésilien sur le banc... voire même le pousser inexorablement vers la sortie.

Kaká

Les Merengue misent sur les jeunes. Si on se réfère au site du quotidien Marca, Kaká a vraiment de bonnes raisons de s'inquiéter au sujet de son avenir. Déjà, force est de constater que les dirigeants madrilènes ne semblent pas disposés à lui accorder une nouvelle chance. Recruté il y a quatre ans contre une somme de 65 millions d'euros, le milieu offensif brésilien n'a jamais réussi à être un "Galactique" au sein de la Casa Blanca. A l'image d'un à l', l'ancien joueur du a accumulé les pépins physiques et les performances en dents de scie. A 31 ans, le natif de Brasilia n'incarne plus du tout l'avenir au Real Madrid. Pour s'en convaincre, il suffit de constater que le président a fait le forcing pour obtenir la signature du prodige espagnol Isco (21 ans, ex-).

Plutôt que de s'arrêter en si bon chemin, le patron de l'écurie ibérique devrait également valider la venue d'Asier Illaramendi (23 ans, Real Madrid). Cas échéant, Kaká serait en concurrence avec ces deux éléments mais aussi , voire même . Même en reculant d'un cran sur le terrain, il devrait lutter avec , et son compatriote auriverde pour une place de titulaire. Pour Marca, Kaká est clairement "le grand perdant" du mercato. Malgré cette situation compliquée, le Brésilien a rappelé à plusieurs reprises qu'il a un contrat, qui expirera seulement en juin 2015, et qu'il veut "parler avec " au sujet de son rôle au Real.

Un avenir qui s'inscrit en pointillés


Le chef d'orchestre se rappelle que sous les ordres du technicien italien au Milan AC, il était devenu une superstar sur la planète foot. Mais depuis cette époque dorée, de l'eau a coulé sous les ponts. Aujourd'hui, le Kaká de 2013 n'a plus rien à voir avec celui de 2008 ou 2009. "Carletto" en a conscience et il préférerait, dixit la presse espagnole, miser sur d'autres joueurs qui ont un fort potentiel. Le 15 juillet prochain, les joueurs du Real Madrid vont reprendre le chemin de l'entraînement afin de préparer au mieux la saison à venir. On saura rapidement si Carlo Ancelotti souhaite quand même essayer de relancer Kaká. Si la réponse est négative, alors ce dernier devrait prendre la poudre d'escampette.

Dans son pays natal, au moins deux écuries prestigieuses seraient disposées à lui dérouler le tapis rouge, autrement dit São Paulo (son ancien club) et les . Mais pour le moment, les Madrilènes n'ont pas reçu une offre écrite. Par conséquent, un come-back de Kaká au pays de la samba reste toujours un mirage. En Europe, des clubs pourraient aussi se positionner. Reste à savoir si le pensionnaire du Stade Santiago Bernabeu accepterait de relever n'importe quel challenge alors qu'il rêve de disputer le avec la Seleção. Kaká est, on peut le dire, à la croisée des chemins...
Article précédent Fins imminentes des feu... Article suivant Man City : un grain de ...