Le Borussia met fin au rêve bavarois

Quelle surprise outre-Rhin. Le a été surclassé par la Borussia Dormtund (2-4) en Super et dit du même coup adieu à ses rêves de quadruplé. Auteur d'un doublé, est l'homme du match. Robben lui, avec aussi deux buts, aura été le seul à avoir sonné la révolte pour les Munichois.

Même s'il ne s'agit que de la Super Coupe d'Allemagne, c'est tout de même d'un véritable camouflet pour le Bayern Munich et son entraîneur . Les Bavarois ont été surpassés par le (4-2), notamment à cause d'une défense munichoise loin d'être au point. Adieu donc, pour les supporters du Bayern, les rêves de quadruplé, après avoir décrochés en 2013 le championnat, la Pokal et la . De son côté Pep Guardiola n'aura déjà plus le droit à l'erreur, après avoir pourtant réalisé une campagne de préparation proche de la perfection.

Sans et , forfait pour cause de blessure, Guardiola avait décidé d'aligner un 4-3-3 avec Mandzukic en pointe et Shaqiri et Robben sur les côtés. En défense centrale, Van Buyten et Boateng étaient chargés de stopper les attaques du Borussia. Mais le Belge, en manque de rythme, n'a jamais semblé prendre la mesure du match. Il a même été l'auteur d'un but contre son camp (56e), alors que les siens venaient juste de revenir à la marque grâce à une tête de Robben (55e). De quoi laisser penser que Van Buyten ne sera pas titulaire lors des prochaines échéances du Bayern.

Du côté de Dortmund, il y avait clairement un sentiment de revanche, après avoir perdu la dernière finale de la Ligue des champions. Sans Aubameyang au coup d'envoi, lui ayant préféré Blaszczykowski, les Jaune et Noir vont tout simplement étouffer leurs adversaires du soir. Au bout de cinq minutes de jeu, Reus, va profiter d'une tête de Bender repoussée par le gardien munichois pour ouvrir la marque. En seconde période, Dortmund ne va pas se laisser abattre par l'égalisation de Robben. Après avoir poussé Van Buyten à la faute, c'est Gündogan (57e) qui permet aux siens de faire le break. Robben, encore lui, va bien maintenir l'espoir chez les Bavarois (66e), mais Reus va aussi y aller de son doublé pour achever les coéquipiers de (87e). Une rencontre qui laisse présager une saison 2013/2014 passionnante en .
Article précédent Man City : deux arrivée... Article suivant Allemagne : un forfait ...