Le mercato, ses envies, la saison... Baup se confie

A cinq jours d'un déplacement à dans le cadre de la 1ère journée de , a fait le tour de l'actualité de l'Olympique de . Entre le mercato effectué, les pistes toujours explorées et les objectifs du club, le technicien phocéen ne manque pas de sujets pour s'exprimer.

Elie Baup

L'OM, principal concurrent du PSG pour le titre ? S'il est évidemment trop tôt pour le dire, l'équipe phocéenne ne manque pas d'atouts à la suite d'un mercato estival très animé et marqué par l'arrivée de trois éléments. En défense, Marseille a attiré (19 ans), le jeune footballeur du Havre, pour 4 millions d'euros. Au milieu de terrain, c'est (20 ans), désigné meilleur joueur de en 2012-2013 avec Guingamp, qui s'est engagé contre 7,5 millions d'euros. Enfin, plus haut sur le terrain, le Réunionnais (26 ans) et ses 10 millions d'euros dépensés constituent le point fort de l'été phocéen, l'ancien Stéphanois sortant d'un dernier exercice concluant avec (12 buts).

Invité à réagir sur ces trois renforts, Elie Baup s'est montré très enthousiaste. "Je suis très satisfait de ce recrutement. On avait envie d'avoir ces joueurs. Dimitri Payet est un joueur d'expérience, qui a de bonnes statistiques offensives : on a besoin d'être plus concrets et de marquer, indique le coach tricolore sur RMC. On a aussi pris deux jeunes avec un gros potentiel. Ça va nous permettre d'avoir une ossature avec des cadres d'expérience et d'assurer une forme de transition et de concurrence avec les jeunes." Si la vérité du terrain attendra, les quelques 21,5 millions d'euros lâchés sur le marché suffisent déjà à témoigner que l'OM ne compte pas faire de la figuration face au duo PSG-ASM.

D'autant que le mercato marseillais n'est pas totalement bouclé : "Il y a peut-être encore une possibilité pour un joueur offensif de haut niveau dans notre groupe. Thauvin, Gomis, Capel... tout le monde les connaît. Pour le moment, je n'ai pas d'informations." C'est dire l'envie pour les Phocéens de réussir une grosse saison, même si les matches amicaux (1 victoire, 5 défaites) n'ont pas encore permis aux petits nouveaux de s'immiscer pleinement dans le projet. "Etre dans la difficulté tout de suite, c'est important. Les joueurs ont pris conscience que la saison était déjà partie, concède Baup. On a fait un gros travail. Ces matches nous ont permis d'être déjà dans le dur et de se confronter à ce qui nous attend cette saison." Le rendez-vous est pris dimanche prochain au Roudourou pour savoir si les efforts consentis payeront d'entrée de jeu.
Article précédent Hull : deux joueurs de ... Article suivant Mercato, le journal des...