L'OL verra les barrages !

s'est qualifié sans briller pour les barrages de la en s'imposant une fois de plus sur le plus petit des écarts sur la pelouse du Grasshopper Zurich (0-1). Mis en difficulté par les Suisses, les Gones ont fini par faire la différence par Grenier (82e).

L'essentiel restera la qualification. C'est bien là ce qu'il faudra retenir de la double confrontation de Lyon avec le Grasshopper Zurich. Car après avoir déjà tremblé à l'aller à Gerland en étant sauvé à deux reprises par ses montants, l'OL n'a pas plus convaincu en ce mardi. Il a ainsi fallu attendre la 56e minute pour assister à la première et dernière frappe cadrées des joueurs de , oeuvre de Lacazette.

La deuxième est intervenue en fin de match et a fait mouche. Bien servi par en contre, Grenier, martyrisé tout au long de la partie par les défenseurs suisses, a trouvé la faille (82e, 0-1). Bien trop maigre pour rassurer sur le potentiel offensif d'une équipe qui a brillé par son inefficacité à bouger la défense adverse, à l'image d'un Lisandro encore une fois trop isolé devant, ou d'ailiers qui auront trop rarement fait la différence dans les couloirs.

Deux grosses occasions suisses



Avant son but, Grenier aura surtout passer du temps à manger la pelouse sur plusieurs interventions rugueuses, ce qui eu pour effet d'empêcher l'OL de véritablement poser le jeu pour profiter de sa supériorité technique. Heureusement pour les Gones, le Grasshopper n'a pas su profiter de leurs difficultés. Pourtant les Suisses se sont encore une fois procurés les meilleures occasions de la rencontre. Mais Lopes s'est montré vigilant devant Lang (38e) puis Toko (42e) et l'OL a su profiter d'un fin de match plus décousue pour assurer sa qualification.

Lyon s'en contentera et se retrouve à deux matches de la phase de poules de la Ligue des champions, l'objectif avoué du club. Il faudra encore passer les barrages (aller les 20-21 août, retour les 27-28 août), dont le tirage au sort aura lieu vendredi à Nyon. D'ici là, l'OL tentera de se rassurer en championnat et de poursuivre sur sa lancée, avec la réception délicate de samedi pour la 1ère journée et un déplacement à ensuite.
Article précédent Mercato, le journal des... Article suivant Aulas allume l'OM et so...