Real Sociedad - Lyon : les notes

Malgré un plusieurs fois décisif dans les buts, l' a cédé à deux reprises devant la (2-0) et quitte la dès les barrages. La jeune garde, emmenée par Umtiti ou Lacazette, n'aura pas été au niveau.

A. Lopes : 7 Peut-être son meilleur match avec Lyon depuis qu'il a été propulsé numéro 1 après la blessure de . Mais quand les gardiens brillent, ce n'est jamais bon signe. L'international Espoirs portugais a sorti plusieurs arrêts de grande classe, notamment devant Vela (38e) ou sur un coup franc de Griezmann (70e). L'addition aurait été bien plus lourde sans lui.

M. Lopes : 4 Plus les matches passent, plus le Portugais semble régresser. Dépassé dans son couloir par Griezmann, il aurait pu coûter cher à son équipe en première mi-temps, les principales offensives venant de son côté. Peut-être à l'aise offensivement, il a trop de lacunes défensives pour se révéler être une assurance tous risques et l'a malheureusement confirmé.

Koné : 4 Entamé très délicate pour le Burkinabé, en souffrance sur chaque accélération adverse. Il a su hausser son niveau de jeu par moment, au coeur d'une défense qui a peiné durant 90 minutes.

Umtiti : 3 Un match à oublier pour le champion du monde des moins de 20 ans, dépassé tout au long de la rencontre. Lâchant Vela sur le premier but, il a été incapable d'arrêter le Mexicain sur son raid solitaire final. Une soirée vraiment ratée.

Bedimo : 4 Même s'il bouge beaucoup, Vela était son adversaire direct. Et il a marqué deux buts. Des chiffres qui ne trompent pas. Le Camerounais a souffert, comme ses coéquipiers de la défense. Mieux sur le plan offensif quand il est monté.

Fofana : 4 Il n'a pas vraiment justifié la confiance de Garde, qui l'a préféré à Malbranque au coup d'envoi. Il n'a pas eu l'impact escompté, que ce soit au niveau défensif ou en attaque, au sein d'une équipe qui a souvent semblé coupé en deux.

Gonalons : 5 Le capitaine lyonnais a tenté de colmater les brèves comme il pouvait dans une équipe qui a souvent pris l'eau. Valeureux, courageux, mais bien seul et largué au milieu. Remplacé par Ferri (84e).

Benzia : 3 Le choix de Garde de le sortir dès la mi-temps n'était pas anodin. L'international Espoirs n'a pas fait la différence en 45 minutes dans son couloir. Son repli défensif n'était pas non plus assez bon pour aider un dépassé. Remplacé dès la pause par Fekir (4). Jamais apparu en , le joueur de 20 ans a tenté tant bien que mal d'exister et a montré de bonnes choses. Sans être transcendant.

Grenier : 5 Le Lyonnais le plus dangereux alors qu'aucune de ses tentatives n'a vraiment inquiété la Sociedad. C'est dire la tristesse de la prestation offensive de son équipe. A eu le mérite de tenter sa chance. Mais n'a pas assez pesé dans les débats.

Gourcuff : 4 L'état de grâce semble être passé. Après de bons débuts dans son couloir gauche, l'international français ne fait plus la différence, n'apporte plus le danger, et déborde toujours aussi peu. Dès lors, difficile de comprendre pourquoi Garde le maintient à ce poste... Remplacé par Bahlouli (77e) pour la fin de match.

Lacazette : 3 Match frustrant pour l'attaquant lyonnais. Sevré de ballons, il n'a jamais pesé sur la défense basque. Il n'a pas réussi à se créer d'occasion. Une soirée ratée.
Article précédent Milan et le Celtic au ... Article suivant OL, Garde : "La Real a ...