Neymar, Abidal, Iniesta... Rosell fait le point

Interrogé par la chaîne de télévision TV3, a fait le tour de l'actualité du . Revenant sur l'arrivée de et l'échec des dossiers et , le président blaugrana s'est également exprimé sur et la prochaine prolongation de contrat de l'un des cadres du groupe.

Sandro Rosell

La venue de Neymar et sa relation avec Messi. Ce fut l'un des transferts majeurs du marché des transferts. Pour 57 millions d'euros, le prodige brésilien a rejoint la Catalogne. Sauf que l'international auriverde aurait très bien pu s'engager en faveur du . "Il est vrai que lorsque nous sommes parvenus à trouver un accord avec le père de Neymar, il avait passé la visite médicale au Real. Mais à la fin, nous l'avons convaincu de venir. Il voulait aller au Barça." Quant à sa relation avec l'Argentin , le patron du club barcelonais avoue que tout se passe pour le mieux : "Messi et Neymar s'entendent très bien."

Le défenseur central se fait attendre... Au cours du mercato estival, le Barça n'aura cessé de s'intéresser à plusieurs footballeurs dans le but de renforcer l'axe de sa défense. Parmi les noms les plus régulièrement cités, () mais aussi Thiago Silva () et David Luiz (). Sauf qu'aucun d'entre-eux ne s'est engagé en faveur du champion d'Espagne en titre. Sandro Rosell se justifie : "Le Barça ne doit pas payer plus que ce que l'entraîneur pense être le bon prix."

Iniesta, Valdés, Casillas. Au sujet du milieu de terrain Andrés Iniesta, Sandro Rosell avoue que les choses pourraient se conclure très rapidement quant à une prolongation de contrat jusqu'en 2018 de l'international espagnol. "J'espère pouvoir bientôt l'annoncer." Invité également à s'exprimer sur l'avenir de Victor Valdés, le dirigeant du Barça reconnaît n'avoir jamais songé à le vendre cet été au profit d' - "je ne le vois pas avec l'écusson du Barça." Même si concernant une prolongation de contrat, rien n'avance pour le portier catalan. "J'ai essayé de le convaincre."

La mise au point sur Abidal. Aujourd'hui à l', Eric Abidal aurait pu rester à Barcelone. Si la relation entre le défenseur central monégasque et son ancien employeur a fini par se dégrader, Sandro Rosell tient à mettre les points sur les i. "Nous voulions prolonger son contrat d'un an. Beaucoup ont peut-être pensé que ce n'était pas la bonne décision. Je ne comprends pas vraiment ce qu'il s'est passé, même si je pense qu'il nous a appelé pour dire que ses propos ont été mal interprétés."
Article précédent Barça : Rosell se félic... Article suivant Falcao, Neymar, Zidane....