Où en sont les travaux des stades de l'Euro 2016 ?

La France accueillera l' avec la ferme intention de prouver une nouvelle fois son professionnalisme dans l'organisation de grands évènements sportifs. A moins de trois ans de la compétition, certains stades sont déjà prêts, d'autres poursuivent leur métamorphose ou commencent à peine à sortir de terre. Le point sur la situation.



Cela n'aura échappé à personne. Plusieurs stades de subissent actuellement de gros travaux de rénovation dans l'optique de l'organisation de l'Euro 2016. Le chantier le plus spectaculaire est sans doute celui du Vélodrome. L'enceinte de l'OM connait depuis deux ans une profonde rénovation qui prévoit un agrandissement de la capacité de 60 000 à 67 000 places, la couverture totale du stade et un rafraîchissement indispensable. Alors que la tribune Jean Bouin est actuellement en reconstruction, le calendrier semble être respecté pour une livraison prévue l'été prochain. Si Lille possède déjà son nouveau stade (50 000 places), va également découvrir son nouvel outil le 22 septembre face à Valenciennes. L'Allianz Riviera pourra accueillir 35 000 spectateurs.

Autre stade en travaux, Geoffroy-Guichard se refait une beauté et devrait également être terminé pour la saison 2014-15. La rénovation se passe bien et l'enceinte stéphanoise va garder son âme avec une touche en plus de modernité. Le Parc de Princes et le vont quant à eux subir un léger lifting sans agrandissement. Ces dossiers ne posent aucun problème particulier pour le moment. peut aussi se féliciter du lancement cette année des travaux de leur futur stade de 42 000 places. La livraison est prévue pour le printemps 2015. Le Stadium de est lui aussi sélectionné pour accueillir certains matchs de l'Euro 2016. La rénovation ne sera pas spectaculaire et commence à peine.

La course contre la montre pour et Lens


Deux dossiers donnent en revanche quelques inquiétudes à la Fédération française de football. Même si les travaux ont repris à Lyon cet été, la construction du nouveau stade (58 000 places) s'inscrit dans un calendrier extrêmement serré. Si tout se passe bien, il faudra attendre la fin de l'année 2015 pour inaugurer ce projet ultramoderne financé par des fonds privés. Enfin, concernant le stade Bollaert de Lens, des travaux sont prévus l'an prochain pour une rénovation au rabais. La capacité du stade sera même réduite à 35 000 places alors que le Racing espère remonter en Ligue 1 au plus vite. Il n'en fallait pas plus pour agacer une grosse partie des supporters des Sang et Or qui devront en plus s'exiler (probablement à Valenciennes) durant les travaux afin de suivre leur équipe à domicile.
Article précédent Euro 2016 : le logo ... Article suivant Euro 2016 : le match d'...