PSG-Bordeaux, Inter-Juve... Les affiches du week-end !

La saison se poursuit et chaque week-end, ou presque, on assiste à des affiches plus qu'alléchantes au sein des grands championnats européens. Zoom sur ces matches qui nous séduisent !



- , acte II


Le 3 août dernier, ces deux équipes avaient déjà dû en découdre dans le cadre du Trophée des champions. Finalement, les Parisiens avaient réussi à prendre le dessus, de justesse, durant les arrêts de jeu (2-1). De l'eau a coulé sous les ponts et on peut s'attendre à une belle affiche en Aquitaine ce vendredi soir. Pour le moment, le PSG possède 8 points tandis que Bordeaux n'en a que 4 à son compteur après quatre journées. Si les Maine et Blanc veulent s'inviter au bal des ambitieux, ils ont tout intérêt à prendre des points face au champion de France en titre. Les Diabaté, Obraniak et autres Poko sont déjà au pied du mur avec une 15e place peu reluisante.

- Juventus, un duel al dente !


Toute la presse italienne, ou presque, met en avant ce bras de fer de la 3e journée de . Il faut dire que ces deux formations font partie de la meute des prétendants au Scudetto. Les Nerazzurri veulent prendre leur revanche après une saison ratée (9e place). Face à eux se dresse une Vieille Dame qui a retrouvé des belles couleurs après avoir remporté les deux derniers titres de champion. Si on ajoute à cela, que l'Inter et la Juve ont fait un carton plein depuis le début de la saison (6 points sur 6), on a tous les bons ingrédients afin d'assister à un match royal !

- , le choc des niveaux

Après une saison passée au purgatoire, autrement dit en Adelante (D2 espagnole), le club de Villarreal a fait son come-back dans l'élite du foot espagnol. Attendus au tournant, les pensionnaires du Madrigal font mieux que se défendre puisqu'ils ont gagné leurs trois matches contre Almeria, le et . Le premier gros test pour le sous-marin jaune arrive avec une rencontre délicate contre le Real Madrid qui a aussi fait une entrée en piste sans fausse note. Alors quid de l'exploit du promu qui a les dents longues ? Après tout, Villarreal a affiché des belles choses sur le plan offensif (8 buts marqués au total) sans pour autant être très perméable (3 buts encaissés).
Article précédent Bordeaux-PSG : les équi... Article suivant PSG : Cavani sur le ban...