Benfica, Blanc, la C1, Ibra ne zappe aucune question

Le Saint-Germain accueillera ce mercredi (20h45) le dans le cadre de la phase de poules de la . Une rencontre déjà décisive pour les deux équipes qui visent la première place du groupe. et ont affiché une belle complicité ce mardi en conférence de presse.



Alors que le risque d'être en partie acquis à la cause du Benfica en raison de la forte communauté portugaise vivant en région parisienne, le PSG se prépare à disputer un match capital face à une équipe qui peine à lancer sa saison. Le club lisboète n'est que 5e de son championnat après 6 journées mais reste en rodage alors que le PSG est coleader de avec l'. Interrogé sur les chances de son équipe en Ligue des Champions, l'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic (31 ans) a estimé ce mardi que le PSG avait changé de statut cette saison.

"Il y a une grosse différence par rapport à l'année dernière car les gens se demandaient jusqu'où le PSG pouvait aller en Ligue des Champions. Cette année, toutes les équipes dans le monde connaissent le PSG avec nos résultats et les joueurs recrutés. Les équipes ont plus de respect pour le PSG. Le club a plus d'expérience. Nous ferons tout pour gagner demain face à Benfica pour montrer que nous sommes des prétendants sérieux pour le trophée", a souligné l'international suédois qui a également reconnu la qualité de son futur adversaire.

Le buteur parisien a ensuite affiché un certain enthousiasme au moment d'évoquer son entente avec Laurent Blanc. "Cela fait deux mois qu'il est là. Je pense que le coach a donné beaucoup de confiance à l'équipe. Il a trouvé la bonne combinaison. On joue de manière différente, avec 3 milieux. Avec un groupe comme celui-ci, il faut satisfaire tout le monde et c'est le plus difficile, tout le monde veut jouer, personne ne veut être sur le banc. Je pense que le coach gère ça de manière fantastique", a confié le Suédois. De son côté, l'entraîneur parisien a expliqué qu'il fallait absolument respecter Benfica pour s'éviter une grosse désillusion.

Le boss s'inquiète pour


A noter que le président du PSG, , a assisté ce mardi à l'entraînement de ses joueurs. Le patron qatari s'est longuement entretenu avec le défenseur central, Thiago Silva, qui sera éloigné des terrains pendant encore cinq semaines à cause d'une blessure aux ischio-jambiers. L'international brésilien s'était blessé contre l'AS Monaco (1-1) il y a 10 jours lors de la 6e journée de Ligue 1.
Article précédent PSG : Ibra et l'expérie... Article suivant PSG : une nouvelle pist...