Le PSG s'est fait plaisir !

Le a rendu une copie presque parfaite et s'est aisément défait du (3-0) pour son deuxième match en . Ibrahimovic y est allé de son doublé(5e et 30e) et a inscrit son troisième but de la saison (25e) pour permettre à Paris de plier rapidement l'affaire et de prendre la tête du groupe C.

On commençait à presque s'inquiéter pour ce PSG, pas vraiment convaincant lors de ses dernières sorties. Alors les joueurs de ont tenu à rassurer et à mettre les pendules à l'heure. Ils ne pouvaient rêver meilleur timing, à quelques jours de leur déplacement au Vélodrome pour y défier l'OM dimanche, ni meilleur endroit ou adversaire, devant le Benfica Lisbonne, leur adversaire le plus coriace sur le papier dans le groupe C de cette Ligue des champions. Sauf que les Portugais n'ont jamais été au niveau de Parisiens survoltés, qui ont plié l'affaire dès la première mi-temps. Un autre signe qui ne trompe pas, puisque Paris avait connu les pires difficultés lors des 45 premières minutes sur la pelouse de l' pour son entrée en lice en C1 (1-3). Cette fois, Ibrahimovic et ses coéquipiers ont eu la mainmise sur la rencontre, avec 65% de possession de balle en moyenne, et l'ont confirmé en inscrivant deux buts au terme d'actions collectives de classe.

Un doublé pour Ibrahimovic


Sur le premier, Verratti était à la baguette pour décaler parfaitement Van der Wiel, dont le centre était repris victorieusement par Ibrahimovic (5e, 1-0). On retrouvait à nouveau le Suédois et l'Italien, la talonnade du premier trouvant le second, dont l'amour de passe lobée tombait dans les pieds de Matuidi. Le centre de l'international français, bien que dévié par Artur, profitait à Marquinhos, qui s'offrait son troisième but sous les couleurs du PSG, le deuxième en Ligue des champions (25e 2-0). Ibrahimovic n'avait pas contre besoin de personne pour reprendre de la tête un corner de Motta et s'offrir un doublé dès la demi-heure de jeu (30e, 3-0). Impeccable tout au long de la rencontre dans son rôle d'organisateur du jeu, le Suédois a délivré l'une de ses meilleures prestations sous les couleurs du PSG, tout comme Verratti, acclamé par le à sa sortie à la 69e minute de jeu.

Cavani, toujours pas ça


A contrario, Cavani continue de traîner son spleen sur le côte droit de l'attaque parisienne dans le 4-3-3 de Blanc. L'Uruguayen n'a quasiment rien réussi, perdant notamment un face-à-face avec le gardien (73e) et ne parvenant que trop rarement à combiner avec Ibrahimovic... C'est bien là l'un des seuls points noirs de la soirée du PSG, tranquille après la pause. Si la défense n'a pas été tout le temps parfaite, Sirigu s'est montré impeccable sur le peu de travail qu'il a eu à effectuer, avec notamment deux arrêts sur un coup franc de Gaitan (47e) et une frappe de Cardozo (67e). Bien trop peu pour réellement inquiéter un PSG serein, sûr de sa force, et impressionnant de maitrise sur certaines phases de jeu, notamment les deux premiers buts. Toujours invaincu depuis le début de la saison et en tête de son groupe dans cette Ligue des champions, le club de la capitale est fin prêt pour son voyage à de dimanche.

F.S
Article précédent Match PSG - Benfica Lis... Article suivant PSG : Blanc parle d'un ...